La Valette ne montera pas

  • L'équipe de rugby féminine de La Valette
    L'équipe de rugby féminine de La Valette La Valette / La Valette
Publié le / Mis à jour le

Contrairement aux compétitions masculines, il n’y aura ni relégation, ni montée chez les féminines. Une décision qui ne fait pas que des heureux, notamment du côté de La Valette, leader en élite 2 au moment de l’arrêt des championnats, et qui visait la montée.

« Pour nous c’est une énorme déception, les filles comptent pour du beurre, s’emporte Jean-Louis Davide, le président varois. Pourquoi ce qui est possible chez les garçons ne l’est pas chez les filles ? Sportivement, nous étions dans les clous et même avec une péréquation, nous aurions fini premiers. Une section féminine, c’est un gros investissement, surtout dans ce championnat qui oblige à de longs déplacements. Si, à la sortie, nos efforts ne paient pas, je ne comprends plus rien au fonctionnement du rugby féminin ! On se moque de nous. C’est un système à deux vitesses et je vais demander des comptes à la FFR car nous n’avons pas été consulté ! »  Alors qu’il restait encore un tiers du championnat à disputer, les Valettoises étaient à la lutte avec les Limougeaudes. Il y a quelques jours, l’entraîneur des Gazelles redoutaient cette issue. « Cet arrêt de la compétition laisse un goût amer chez mes joueuses, affirmait Éric Laylavoix, chez nos confrères de France 3. La saison se termine mal, finalement. Je ne sais pas quelles conséquences cela peut avoir sur le groupe pour la saison prochaine. » De son côté, la FFR affirme avoir voulu prôner la stabilité en prévision de la Coupe du monde à l’automne 2021, en Nouvelle-Zélande, pour ne pas trop perturber la préparation des internationale.

Ainsi, comme en 2019-2020, les seize même équipes disputeront le championnat élite 1 la saison prochaine. Elle seront dix en élite 2. Mais, vendredi soir, le bureau fédéral a tout de même acté, le changement de formule pour la première division : de deux poules de huit plus phase finale, le prochain championnat élite 1 sera composé de quatre poules de quatre avec une première phase préliminaire puis une seconde avec deux poules (une de play-off et une de play-down) puis phase finale. L’élite 2 se disputera, en revanche, toujours en une poule unique et donnera un billet pour le niveau supérieur pour 2021-2022. Dans le cas où une équipe refuserait son maintien (l’avenir de Tarbes est par exemple très incertain en élite), une « liste d’attente » sera élaborée sur la base du classement national à l’issue des phases qualificatives 2019-2020 ajusté avec péréquation si nécessaire. En ce qui concerne la Fédérale 1 et 2, aucune relégation sportive n’aura lieu et la saison prochaine sera bâtie sur le même modèle que 2019-2020.

Voir les commentaires
Réagir