Ben Arous : « Pas mal de kebabs avant le confinement… »

  • Eddy Ben Arous - Pilier du Racing 92
    Eddy Ben Arous - Pilier du Racing 92 - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Le première ligne qui n’a pas pris un gramme depuis un mois, explique son quotidien de pilier confiné.

Comment gérez-vous cette période de confinement ?

Vous savez, j’ai été en surpoids durant toute mon enfance. J’ai lutté longtemps, très longtemps pour perdre le gras et je ne veux pas regrossir. Depuis le confinement, j’essaie donc de respecter un rituel, de me mettre des challenges : je me fais de grosses salades, avec du jambon de pays et juste un peu de Comté pour rajouter du goût.

Vous n’avez pas craqué, vraiment ?

Si, si… T’es obligé… Ma femme a préparé quelques gâteaux, des pizzas "maison" et, peu avant que le confinement ne soit décrété, je me suis pris pas mal de kebabs. J’en raffole et je savais que ce serait les derniers avant un long moment…

Avez-vous grossi ?

Attendez, je vais vous dire ça tout de suite ! Juste le temps de trouver ma balance ! (il marque une pause, reprend) 106,9 kg ! Le même poids que d’habitude.

Faites-vous du sport ?

On a des relevés à envoyer tous les jours à notre préparateur physique référent. Je sais que certains mecs du Racing filment leurs séances, d’autres non. Je fais du gainage dynamique, 100 pompes par jour et, pour bosser les jambes, beaucoup de watt-bike.

Marc DUZAN
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?