La LNR va contracter un prêt de 15 millions d’euros pour aider les clubs

  • Paul Goze, président de la LNR.
    Paul Goze, président de la LNR. Icon Sport
Publié le , mis à jour

La LNR va contracter un prêt sur cinq ans, pour pouvoir avoir la trésorerie pour aider les clubs professionnels qui sont dans la difficulté.

La Ligue nationale de rugby, confrontée comme les clubs professionnels, à l’impact évonomique de la crise du Covid-19, s’est lancée dans un plan d’économie tous azimuts. Elle a entre autres prévu de baisser sa masse salariale de près de 14 % avec la mise en place du chômage partiel pour certains de ses employés mais aussi avec le non remplacement de personne qui était prévu et le gel des augmentations automatiques. Par ailleurs, comme nous l’avions déjà révélé dans ces colonnes, la LNR a contracté un prêt de 15 millions d’euros auprès d’un établissement bancaire.


Ne pas dépendre du versement des droits TV par Canal +


Cet emprunt d’une durée de cinq ans est destiné à aider rapidement les clubs qui auront des besoins urgents de liquidité notamment d’ici la fin de la saison. La LNR ne voulait pas dépendre du versement de la dernière partie des droits TV due par Canal +, qui a été mis en suspens par la chaîne cryptée. La somme porte sur 15 millions d’euros. Les discussions entre les deux parties se poursuivent et restent extrêmement cordiales. Le diffuseur historique du championnat de France professionnel a été largement tenu au courant tout au long du processus de la construction de phases finales pour le Top 14 et de Pro D2.
Par ailleurs, les revenus générés par l’ensemble de ces rencontres, et même si elles se disputent sur les terrains des mieux classés, seront versés à la Ligue qui travaille aussi à l’élaboration de son budget de fonctionnement pour la saison prochaine. Avec, là encore, pas mal d’économies. 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?