Lassalle : « Autant décider d'une saison blanche et repartir sur un pied d'égalité »

  • Thibault LASSALLE of Oyonnax during the Pro D2 match between Colomiers Rugby and US Oyonnax on February 28, 2020 in Colomiers, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport) - Thibault LASSALLE - Stade Michel Bendichou - Colomiers (France)
    Thibault LASSALLE of Oyonnax during the Pro D2 match between Colomiers Rugby and US Oyonnax on February 28, 2020 in Colomiers, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport) - Thibault LASSALLE - Stade Michel Bendichou - Colomiers (France) Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

« Je comprends parfaitement l’enjeu financier que peuvent représenter les droits TV, qui obligerait les clubs à trouver une solution pour satisfaire le diffuseur. Mais sportivement, cela n’a aucun sens de distribuer un titre de champion de Pro D2 sans accession en Top 14. J’entends que cela ne soit pas simple à décider, mais quitte à ce qu’il n’y ait pas de montée, autant décider d’une saison blanche et repartir sur un pied d’égalité la saison prochaine… Parce que là, il y a quand même beaucoup d’incertitudes… On imagine que l’on pourrait peut-être reprendre à la mi-mai sous certaines conditions, même si notre staff n’a pas vraiment d’information par rapport à cela. Mais cela fait plus de deux mois que l’on n’a rien fait, et l’on ne sait pas quelles conséquences peut avoir ce virus sur les joueurs qui l’ont attrapé ! Et puis sportivement, pour certains joueurs, cela peut-être compliqué… Personne n’est concerné par cela à Oyonnax, mais je pense par exemple à l’arrière de Perpignan Jonathan Bousquet. Il a réalisé une super saison avec l’Usap, et il faudrait qu’il joue sa demi-finale avec Grenoble, à Aimé-Giral ? Ça ferait un peu bizarre… Et même en imaginant qu’on lui fasse signer un avenant et qu’il puisse jouer pour Perpignan, il faudrait qu’il rejoigne Grenoble une semaine plus tard ? Il n’y a rien de logique d’autant que pendant que certains disputeront des phases finales, les autres joueront des matchs amicaux. Ce n’est pas terrible non plus en Top 14 car, même s’il y a d’autres enjeux, un trophée aussi prestigieux que le Bouclier de Brennus mérite mieux que ça... Après, comme je l’ai dit en préambule, je peux aussi comprendre les enjeux financiers. Mais en tant que joueur, je ne crois pas que ces solutions soient les meilleures. »

Voir les commentaires
Réagir