Versailles : le club fabrique des masques pour l'hôpital

  • Le club des Yvelines, qui évolue en Fédérale 3, a décidé de fabriquer deux mille masques pour aider l’hôpital de la ville.
    Le club des Yvelines, qui évolue en Fédérale 3, a décidé de fabriquer deux mille masques pour aider l’hôpital de la ville. SUSA / Icon Sport / SUSA / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Le club des Yvelines, qui évolue en Fédérale 3, a décidé de fabriquer deux mille masques pour aider l’hôpital de la ville.

Afficher fièrement les couleurs de son club tout en étant responsable pour éviter la prolifération du virus et être également solidaire du personnel soignant, voici la superbe initiative du club de Versailles. Depuis, lundi 13 avril, le RCV a mis en vente deux mille masques avec le logo du club et le slogan "Tous solidaires". Pierre Chevalier, responsable communication du RCV explique la démarche : "L’idée nous a été proposé par notre équipementier Sports Co Passion, qui pouvait fabriquer des masques alternatifs, lavable et réutilisable. Même si le port du masque n’est pas encore obligatoire, il pourrait vite faire partie de notre quotidien donc nous avons trouvé que c’était une bonne idée puisque cela participe à limiter la prolifération du virus."

Ce masque n’étant pas adéquat pour du personnel soignant, le club de Versailles a eu l’idée donc de le vendre comme n’importe quel article de merchandising aux couleurs du club. "Nous allons reverser quasiment la moitié du prix, ce qui correspond à la totalité du bénéfice, au fond de dotation de l’hôpital Mignot au Chesnay, Cette donation financera l’achat de matériel pour les soignants mais servira aussi à l’amélioration de leurs conditions de travail", conclut Pierre Chevalier.

Un don de 4 000 euros

Une opération qui est un véritable succès puisque seulement une trentaine de packs de dix masques (le prix d’un pack est de 50 €) étaient encore disponibles en début de week-end alors que le club avait fabriqué deux mille unités. Le RCV devrait donc facilement atteindre son objectif de reverser 4 000 € pour l’hôpital Mignot avant la fin du confinement. Il est vrai que cette opération aussi originale que sympathique permet d’arborer fièrement les couleurs de son club fétiche, tout en étant solidaire du personnel hospitalier avec un nouvel accessoire qui sera une tendance de l’été 2020 et il certain que le masque va se décliner de toutes les couleurs, avec tous les motifs imaginables. Il ne serait d’ailleurs pas surprenant qu’il trouve rapidement sa place parmi les goodies des clubs professionnels.

Pour acheter des masques du RC Versailles, rendez-vous sur laboutiquedurcv.ecwid.com/

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir