Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol

  • Mathieu Bastareaud
    Mathieu Bastareaud Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Comme chaque lundi, retrouvez en avant-première les principales infos des championnats professionnels français et internationaux. Cette semaine, du Top 14, du Pro D2, de l'amateur, de l'international...

Lyon: officiel pour Bastareaud

Midi Olympique avait révélé l’information il y a plusieurs mois, mais c’est désormais officiel : l’international Mathieu Bastareaud (31 ans ; 54 sélections) va bien réintégrer les rangs du Lou (où il était joker médical en début de saison) pour une durée de deux ans, à partir de l’été prochain. Il y évoluera au poste de troisième ligne centre. Son aventure américaine s’est donc arrêtée après la suspension du championnat, et aura été d’une courte durée.

Agen : Vernet jusqu’en 2022

En provenance de Toulon, Corentin Vernet (23 ans), a paraphé un contrat de deux ans avec le club agenais. Le deuxième ligne quittera Mayol pour espérer obtenir un temps de jeu plus important. Avec 10 matchs cette saison, pour deux titularisations, il est assuré d’évoluer en Top 14 au vu des mesures prises par la LNR.

La Rochelle : Brock James, départ en Nouvelle-Zélande

Après quatorze ans dans l’élite française, Brock James (38 ans) va repartir dans l’hémisphère Sud cet été. Faute d’avoir trouvé un poste d’entraîneur. Sa femme a officialisé la nouvelle sur son compte Instagram, samedi matin : « Nous aurions aimé rester en France mais à l’instant présent, il n’y a pas de place de coach disponible. […] Il est peu probable de le voir jouer ses derniers matchs en France avec la compétition à l’arrêt. […] C’est avec le cœur lourd que nous refermons ce chapitre de nos vies mais nous sommes très excités à l’idée de revenir en Nouvelle-Zélande, proche des nôtres. »

La Rochelle : Jordaan dit stop à 28 ans

En mai 2019, deux mois après sa prolongation au club jusqu’en 2021, le Stade rochelais annonçait libérer Paul Jordaan de son contrat. Rongé par les blessures, le Baby Bok et ancien élément clé du club maritime met un terme à sa carrière à seulement 28 ans. Il souhaite désormais se consacrer à la ferme de ses parents : « J’ai l’impression d’avoir quitté le rugby selon mes propres conditions, sur ma propre décision. Je fais maintenant quelque chose que j’aime vraiment. Donc, ça n’a pas été si difficile. »

Grenoble : le club ne veut pas lâcher Hulleu à l’Ubb

Alors qu’il avait paraphé un contrat en faveur de l’Union Bordeaux-Bègles pendant le dernier Tournoi 6 Nations moins de 20 ans, l’ailier de Grenoble Nathanaël Hulleu pourrait finalement être retenu par son club, qui conteste la validité du transfert. « Je suis en colère sur le cas de nos internationaux U20 et notamment sur le cas de Nathanaël Hulleu, car ces joueurs ont été démarchés pendant le Tournoi, nous a confié le président du club Nicolas Cuynat. À ce que je sache, ce qu’a fait l’UBB est interdit. Je suis un jeune président mais je sais néanmoins qu’au-delà des considérations éthiques et déontologiques, il y a des règlements qui protègent les joueurs qui sont en convention de formation. À aucun moment, l’UBB n’a eu l’autorisation du FCG pour entrer en contact avec Nathanaël, c’est pourquoi je considère qu’il sera encore Grenoblois la saison prochaine. Nous n’avons aucune intention de le laisser partir à Bordeaux. »

Grenoble  : « terminé » pour Alexandre

Après quinze ans de carrière professionnelle, Fabien Alexandre (34 ans) tire sa révérence. Le troisième ligne de Grenoble l’a annoncé dans Le Dauphiné Libéré : « Le rugby, c’est terminé pour moi. Donc, il y a d’autres préoccupations aujourd’hui : voir comment on va être déconfiné, dans quelles conditions on va pouvoir reprendre une vie normale. […] Je m’étais plus ou moins fait à l’idée que ça n’allait pas forcément reprendre. Mais oui, c’est sûr, ça fout les boules de finir comme ça… » L’ancien international jeunes, champion du monde de la catégorie en 2006, aura porté les couleurs de Dax, Clermont, Biarritz et du FCG.

Mont-de-Marsan : Kribache retourne à Bourgoin

Trois ans après avoir quitté le CS Bourgoin-Jallieu pour les Landes, Mohamed Kribache va faire le chemin inverse. Comme révélé sur Rugbyrama.fr, le talonneur (31 ans) devrait quitter le Stade montois pour retourner au CSBJ, son club formateur. Kribache a disputé quinze rencontres (neuf titularisations) cette saison avec Mont-de-Marsan en Pro D2.

Perpignan : la piste Volavola

Qui sera le prochain ouvreur de l’Usap ? Après la volte-face de l’Ecossais de Clermont Greig Laidlaw, longtemps espéré, l’Usap s’était renseigné sur le cas du Fidjien Ben Volavola (29 ans, 36 sélections). Le numéro 10 du Racing 92 est en fin de contrat en juin et recherche un nouveau challenge à relever. Mais comme indiqué par L’Indépendant, l’impact de la pandémie du Covid-19 pourrait compromettre l’aboutissement de ce dossier prioritaire pour le club catalan.

Biarritz : Singer et David sur le départ ?

Le deuxième ligne Jiff du Biarritz olympique Jean-Baptiste Singer (25 ans, 1,99 m et 120 kg) serait sur les tablettes de Mont-de-Marsan et Aix-en-Provence qui, selon nos informations, attendent la fin de la crise pour véritablement se positionner sur le dossier de ce très prometteur combattant. Toujours à Biarritz, le troisième ligne Steven David (26 ans, 1,87 m et 95 kg), auteur d’une belle saison et bien qu’encore sous contrat avec le club de la Cote basque, intéresserait Carcassonne. Partiront-ils cet été ?

Nantes : Etcheto manager

Cette saison, Vincent Echeto intervenait comme assistant technique au Stade nantais, en Fédérale 1, aux côtés de l’entraîneur Emmanuel Patte et du coentraîneur Bertrand Guilloux. Le Bayonnais va changer de statut la saison prochaine puisqu’il vient d’être nommé manager général du club du boulevard des Anglais. Emmanuel Patte ayant, pour sa part, été écarté par les dirigeants nantais, Vincent Echeto sera assisté de Bertrand Guilloux pour les lignes arrière et Tanguy Kerdrain (conseiller technique club de la Ligue des Pays-de-la-Loire) pour les avants. Il faut noter que Vincent Echeto sera présent les lundis, mercredis et vendredis aux entrainements, et bien sûr les jours du match. Il conserve, par ailleurs, son rôle de consultant chez nos confrères de Canal +.

États-Unis : Drew Mitchell veut honorer son contrat avec New York

Initialement attendu début 2020, l’ailier australien Drew Mitchell (37 ans ; 1,82 m, 92 kg) a annoncé qu’il rejoindrait bien New York dès la fin du confinement. La saison de Major League ayant été annulée, l’ex-Toulonnais (2013-2017) pourrait, a priori, disputer la saison 2021… Mais l’international aux 71 sélections n’a plus rejoué depuis son départ de la rade, devenant même consultant pour Fox Sports, et d’aucuns aux États-Unis pensent qu’il ne portera jamais le maillot de Rugby United et le voient plutôt endosser un costume d’entraîneur.

Amériques : vers une SuperLiga élargie ?

Dans un entretien à ESPN Argentine, Daniel Hourcade, l’ex-sélectionneur des Pumas et actuel responsable du haut niveau pour la Confédération sud-américaine de rugby, a annoncé que des discussions avaient été entamées avec les fédérations portugaises, espagnoles et mexicaines pour un élargissement de la SuperLiga americana (SLAR). Cette compétition professionnelle a eu lieu pour la première fois cette saison avec six franchises d’Amérique du Sud et a dû être annulée en raison du Covid-19. Hourcade a gardé de bonnes relations avec le Portugal puisqu’il fut sélectionneur de l’équipe à VII (2004-2006) puis adjoint des Lobos lors du Mondial 2007 à XV.

Classic All Blacks : le match contre l’Espagne repoussé en septembre

L’équipe des Classic All Blacks, qui regroupe d’anciens internationaux néo-zélandais, devait affronter l’Espagne le 29 mai au Wanda Metropolitano, le stade de l’Atlético Madrid. Mais la crise du Covid-19 a poussé les organisateurs a reporté la rencontre. Ces derniers espèrent pouvoir la reprogrammer en septembre.

Côte d’Ivoire : les éléphants auront « leur » Marcoussis

Les travaux, qui devaient débuter en juin, vont être retardés mais le projet du président de la Fédération ivoirienne et de son manager Olivier Diomandé va devenir réalité, grâce notamment au soutien de l’ambassadeur de France. Sitôt la crise du coronavirus terminée, une Agora dédiée 100 % au rugby va sortir de terre à Bingerville, dans la banlieue d’Abidjan. Ce bâtiment, sur le modèle du CNR de Marcoussis, abritera le siège de la Fédération, des terrains, des salles de musculation et de suivi diététique ainsi que l‘académie Max-Brito, un centre de haut niveau qui formera les espoirs du rugby ivoirien. Le complexe devrait être inauguré en fin d‘année.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir