Kean retire sa candidature

  • Ratu Vilikesa Bulewa Francis Kean, président de la fédération fidjienne, et sujet à de nombreuses controverses, jette l'éponge.
    Ratu Vilikesa Bulewa Francis Kean, président de la fédération fidjienne, et sujet à de nombreuses controverses, jette l'éponge. Other Agency / Other Agency
Publié le / Mis à jour le

L’instance internationale va enquêter sur le président de la fédération fidjienne, Francis Kean, après des révélations sur l’un des soutiens de Bill Beaumont. Suite à de nombreuses polémiques à son sujet, la candidat à l'une des places disponibles au sein du Comité exécutif de World Rugby abandonne toute ambition.

Le président de la fédération fidjienne Ratu Vilikesa Bulewa Francis Kean, soutien de l’Anglais Bill Beaumont pour les élections à la présidence de World Rugby et candidat à l’un des sept postes disponibles au sein du Comité exécutif de World Rugby avec l’actuel président de la Fédération international, jette l’éponge.

World Rugby a annoncé lundi qu’elle allait enquêter sur lui après des révélations du Sunday Times qui avait dévoilé deux rapports d’Amnesty International pointant du doigt les agissements de Francis Kean, reconnu également coupable d’homicide involontaire en 2006. Au mariage de sa nièce, Kean avait ainsi été impliqué dans une altercation avec l’oncle du marié, John Whippy, qu’il avait violemment battu et qui était décédé à son arrivée à l’hôpital. Ancien chef de la Marine Fidjienne et beau-frère de Frank Bainimarama, devenu Premier ministre à l’occasion d’un coup d’état en 2006, Kean avait été condamné à 18 mois de prison.

Accusé d’homophobie

Les rapports condamnent les pratiques de Kean, en charge du système pénitentiaire de l’archipel à partir de 2016, et avance que des violences, des passages à tabac et des viols ont été perpétrés dans les prisons par des forces de sécurité sur des criminels présumés et des prisonniers évadés, en parfaite violation des droits de l’homme en détention.

Aussi accusé d’homophobie (un enregistrement où il tient des propos violemment homophobes a été mis à la disposition du Sunday Times), Kean, personnage pour le moins controversé, avait jeté une forme de discrédit sur la candidature de Bill Beaumont. "World Rugby ne décide pas de qui doit se présenter. C’est l’affaire des Fidji", avait rétorqué Beaumont. La Fédération fidjienne a donc proposé de remplacer Francis Kean par John O’Connor, son directeur général exécutif. Programmée le 26 avril prochain via un vote électronique, les résultats de cette élection sont attendus le 12 mai.

Arnaud Beurdeley et Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir