En mode hard « core »

  • La planche latérale, un des exercices physiques de ce WOD
    La planche latérale, un des exercices physiques de ce WOD DR / DR
Publié le / Mis à jour le

Bien qu’isolés à leur domicile, les rugbymen doivent éviter de tomber dans la sédentarité. Celle-ci peut être combattue par de l'exercice physique si l’on est sûr de ne pas être infecté par le coronavirus. Midi Olympique vous livre, en collaboration avec le site litobox.com, un exemple de circuit d'exercices à faire pour garder une bonne condition physique...

Ne vous fiez pas au titre, il ne s’agit pas ici d’une séance qui vise à vous faire mal, ni même de vous la faire faire avec du métal « hard core » dans les oreilles même si, pour tout vous dire, on serait plutôt friand de genre musical. Non, si l’on a choisi ce titre, c’est pour vous illustrer une notion assez répandue dans le monde du fitness et de la préparation physique, celle de « core ». Ici ou là (et sur les réseaux sociaux notamment), vous verrez des athlètes de haut niveau vous expliquer qu’ils se livrent à de séances de « core ». En anglais, ce mot signifie « cœur », « centre » ou encore « noyau ». Mais il désigne aussi la ceinture abdominale. Vous l’aurez compris, ces séances sont donc destinées à solliciter le milieu du corps, et surtout les muscles profonds qui composent le dos et les abdominaux. On l’a déjà dit, mais ces muscles sont absolument essentiels. Tant dans la vie de tous les jours pour vous garantir une bonne posture ou, comme beaucoup le veulent, le fameux ventre plat, mais aussi à la performance sportive car cette sangle abdominale, qui soutient le dos, représente une grande partie du chassis du corps humain.

Comme le précise Pierre, fondateur de Litobox et auteur de cette planche, cette séance, plutôt courte par rapport à d’autres, peut tout à fait être réalisée en guise de « finisher », c’est-à-dire à la fin d’une séance cardio par exemple. Attention, cette séance comporte un droit d’entrée, et un droit de sortie. En clair, un exercice en tout début de séance et un autre à la fin : 50 répétitions de Superman (ou Superwoman), un exercice que nous avons déjà vu et qui consiste, ventre à terre, à soulever les bras et les jambes du sol pour faire travailler les lombaires et les fessiers. Pour le reste, c’est assez simple. Concernant les V-ups et les bananes, plaquez vos lombaires au sol comme si vous vouliez coller votre nombril au sol. Sur les planches latérales, n’exagérez pas le mouvement et ne cherchez pas à amener les hanches au sol. Le principe est de faire des petites oscillations pour rendre le travail de gainage dynamique, et par conséquent plus efficace que du gainage classique.

WOD LitoBox #591
WOD LitoBox #591 - LitoBox

Voir les commentaires
Réagir