Un jour, un métier : Cabarry, pilier de la pierre

  • Un jour, un métier : Cabarry, pilier de la pierre
    Un jour, un métier : Cabarry, pilier de la pierre DR
Publié le

Après treize années de rugby pro, le pilier gauche, passionné par les métiers du bâtiment, s’est vu proposer un challenge inattendu : celui de reprendre une carrière de pierre calcaire située non loin d’Agen. Un défi qu’il a relevé avec passion et courage mais, comme c’est le cas au rugby, en équipe.

Une reconversion professionnelle n’est jamais une chose aisée Si bien que tous les rugbymen n’ont pas la clairvoyance de se pencher sur cette après-carrière. En tout cas, il est un élément qui facilite les choses, et qui motive les joueurs et joueuses à sortir la tête de leur quotidien exclusivement tourné vers le rugby : c’est le sens. Le sens qu’ils donnent à cette activité professionnelle....

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • ✓ Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?