Transferts, prolongations, fins de contrat, blessures... Les indiscrétions du Midol

  • Slade taille le rythme du Top 14
    Slade taille le rythme du Top 14 Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Retrouvez en avant-première les principales infos des championnats professionnels français et internationaux. Cette semaine, du Top 14, du Pro D2, de l'international...

Montpellier : Chalureau, un an de plus

Arrivé comme joker médical en mars, le deuxième ligne Bastien Chalureau (28 ans) n’avait pas encore disputé le moindre match avec Montpellier. Mais le MHR a annoncé la prolongation de son contrat pour une saison, jusqu’en 2021. Revenu dans son club formateur du Stade toulousain l’été dernier, il n’avait été aligné qu’à une seule reprise et avait été suspendu après avoir été mis en garde à vue à la suite d’une violente altercation au cours d’une virée nocturne.

Clermont : Ruaud, départ officiel

Clermont a officialisé le départ du troisième ligne Julien Ruaud (22 ans). Formé à l’ASMCA, il n’a joué que dix-sept matchs (trois titularisations) en quatre saisons avec le groupe professionnel, en raison de la concurrence à son poste. « Julien a besoin de voir un autre club, de sortir de cet environnement qu’il connaît depuis longtemps, […] et s’exposer davantage », a déclaré Franck Azéma sur le site du club. Le joueur devrait s’engager à Grenoble.

Biarritz : Millar jusqu’en 2023

Le BOPB poursuit sa vague de prolongations. Le pilier droit Guy Millar (27 ans) a officiellement rempilé avec le club basque. Arrivé en 2018, l’Australien, passé par la Western Force et les Highlanders, a disputé 49 matchs de Pro D2. Il est désormais lié au club biarrot jusqu’en 2023.

Colomiers : Costa Repetto dit stop

Colomiers a officialisé la fin de carrière de son talonneur Agustin Costa Repetto (37 ans). L’international argentin (1 sélection) était arrivé en Haute-Garonne en 2016, après être passé par Padova, Mogliona et Tarbes. Cette saison, il avait participé à 15 rencontres de Pro D2 (9 titularisations) et avait marqué 3 essais.

Nouvelle-Zélande : Slade taille le rythme du Top 14

Quelques semaines après son départ de Pau, l’ouvreur all black Colin Slade est revenu sur son passage Top 14 lors d’une interview à RugbyPass : « C’est un marathon. Parfois, je jouais 13 semaines d’affilée. On ne fait pas ça en Nouvelle-Zélande. Nos coachs étaient assez attentifs à notre santé, mais tu peux jouer 32 matchs par an, c’est complètement fou. Et ça n’inclut pas les phases finales et les matchs de Coupe d’Europe. Pour être honnête, c’est probablement la raison pour laquelle je suis parti. Certes, j’étais bien payé, mais j’ai probablement perdu des années pour la fin de ma carrière. […] Le Super Rugby est probablement plus rapide, alors que dans l’hémisphère Nord, avec la longue saison, c’est un peu plus compliqué et en général, je dirais que les joueurs sont plus massifs. Je pense que « émotionnel » est probablement la meilleure manière de décrire le rugby français. S’ils sont vraiment motivés, ils sont super durs à arrêter. Même s’ils ne sont pas les plus talentueux, les plus athlétiques, les plus rapides, quand ils jouent avec leurs émotions, ils peuvent battre n’importe qui. »

CVC rachat d’une partie de la Ligue celte

Le fonds d’investissement basé au Luxembourg, CVC Capital Partners, vient d’acquérir 28 % des parts du Pro 14, le championnat aussi connu sous le nom de Ligue celte. Un total qui serait estimé entre 100 et 120 millions de livres, soit 110 et 135 millions d’euros. Après avoir investi le championnat anglais, en s’étant porté acquéreur de 27 % des parts du Premiership, le groupe d’investisseur gagne du terrain sur le rugby européen. Et aux dernières nouvelles, CVC souhaitait acquérir 15 % du Tournoi des 6 Nations.

Carcassonne : Futeu en approche

Selon L’Indépendant, Carcassonne a beaucoup avancé sur son recrutement. Le club audois devrait engager le pilier international espagnol du Stade français Thierry Futeu (24 ans), le pilier de Tarbes Alexandre Duny (26 ans), et il va accueillir deux joueurs en prêt : le demi de mêlée de Toulouse Martin Page-Relo (21 ans) et le troisième ligne de Bayonne Tiuke Mahony (22 ans).

Aurillac : Fabro raccroche, Tison signe

Le pilier gauche d’Aurillac Grégory Fabro (34 ans) a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière professionnelle. Formé à Grenoble et arrivé en 2014, il n’a plus joué depuis septembre 2017 à cause de blessures à répétition. Par ailleurs, selon Actu Pro D2, le troisième ligne d’Oyonnax Didier Tison (26 ans) s’engage pour deux saisons en faveur du club cantalien.

Narbonne : Namy à la relance

L’ailier Guillaume Namy (31 ans), non conservé à Brive où il était en fin de contrat après douze saisons au club, a trouvé un nouveau challenge. Selon nos informations, le joueur - qui compte plus de cent matchs de Top 14 à son actif dont huit lors de l’exercice 2019-2020 - s’est engagé pour deux ans avec Narbonne, qui devrait intégrer le nouveau championnat National.

Wasps : Willis rempile

Les Wasps ont annoncé la prolongation de leur troisième ligne Jack Willis (23 ans). L’ex-international U20 anglais, révélation du club lors de la saison 2017-2018, continue de monter en puissance au fil des ans. Cette saison, il a connu seize titularisations en dix-huit matchs joués, avec huit essais à la clé.

Harlequins : Earle reste

Les Quins ont annoncé la prolongation de leur ailier Nathan Earle (25 ans). L’ex-international anglais U20 est aux Harlequins depuis 2018 et son départ des Saracens. Il forme depuis son arrivée un duo d’ailiers impressionnant avec son compatriote Gabriel Ibitoye. Ils ont inscrit à eux deux 21 essais cette saison.

Newport : Griffiths prolonge

Le trois-quarts centre sanglais Tom Griffiths (24 ans) arrivé à l’été dernier aux Gwent Dragons en provenance des Saracens, a prolongé son contrat avec la franchise galloise. Il avait joué six matchs toutes compétitions confondues entre novembre et février dernier avant de se blesser au genou.

Scarlets : Tyler Morgan en renfort

La franchise de Llanelli a annoncé la signature du trois-quarts centre Tyler Morgan (24 ans). L’international gallois (5 sélections) va quitter les Dragons après sept saisons du côté de Newport. Il y aura disputé 89 matchs et marqué douze essais. La durée de son contrat n’a pas été communiquée par les Scarlets.

Stormers : Gelant arrive

Le Sud-Africain Warrick Gelant (25 ans) n’évoluera plus aux Bulls la saison prochaine. Les Stormers ont annoncé la signature de l’arrière champion du monde. Le Bok (9 sélections) aura joué 52 matchs de Super Rugby avec la franchise de Pretoria, pour 18 essais.

Bulls : Winter intègre le staff

Russell Winter, qui jusqu’ici faisait partie du staff des Stormers, va changer de franchise et devenir l’entraîneur des avants des Bulls, sous les ordres du nouveau manager Jake White. L’ancien numéro 8 sud-africain (44 ans) prendra ses fonctions dès le retour à la compétition après la crise du Covid-19.

Japon : Ono met un terme à sa carrière

Le deuxième ligne Hitoshi Ono, vétéran du rugby japonais, met un terme à sa carrière, à 42 ans. Recordman du nombre de sélections avec le Japon (98), Ono n’aura pu atteindre la barre symbolique des 100 test-matchs. International depuis 2004, il a connu son heure de gloire lors du « Miracle de Brighton » en 2015, quand le Japon a battu l’Afrique du Sud (34-32) en phase de poule du Mondial. Son dernier match international remonte à 2016 (défaite 21-16 contre l’Ecosse), à 38 ans. Relativement petit pour son poste (1,95 m), Ono a inscrit 13 essais avec le Japon et a été sept fois capitaine. En club, il a fait partie des Sunwolves, franchise nippone du Super Rugby, et des Toshiba Brave Lupus qu’il a rejoint en 2001.

Carnet bleu : bienvenue Pablo

Certains diront, dans un large sourire, que c’est un lève-tard, comme son papa… Toujours est-il que Pablo Juge Augot a sagement attendu le déconfinement pour finalement pointer le bout de son nez jeudi, à 18 h 57 (sur un jour férié, voilà qui place déjà un homme expert en festivités !). Il est donc de circonstance de féliciter chaleureusement la maman - et également consœur - Athina, mais aussi notre cher collègue et heureux père Nicolas, ainsi que la grande sœur Tessa dont la fierté s’entend aux quatre coins de Toulouse. Du haut de ses 48 cm mais surtout de ses 4,260 kg, lui, que la rédaction de Midi Olympique surnomme avec affection « Pablito », est d’ores et déjà taillé pour assurer l’avenir du rugby auscitain, si peu qu’il passe entre les mains du sorcier Henry Broncan, maître à penser du papa. En attendant, vivement qu’il soit en âge d’aller déguster une bonne côte de bœuf de « Chez Régis » avec ses tontons et tatas.

Afrique du Sud : les Lions plutôt que les JO pour Kolbe

Le planning de l’ailier sud-africain du Stade toulousain Cheslin Kolbe s’annonçait chargé avec, chaque été, une compétition majeure : le Mondial au Japon en 2019, les jeux Olympiques de Tokyo en 2020 et, en 2021, la Tournée des Lions britanniques et irlandais en Afrique du Sud. Avec la crise du Covid-19, c’est carrément devenu intenable : les JO décalés à l’été 2021, il lui fallait désormais choisir entre le rugby à 7 - et le rêve d’un titre olympique - ou la Tournée des Lions, climax du rugby mondial. Kolbe a tranché, comme il l’a indiqué à Planet Rugby : « La décision n’est pas facile à prendre, mais elle ira en faveur des Lions. […] Bien sûr que j’aurais rêvé de représenter mon pays aux JO de Tokyo, mais vivre une tournée des Lions dans son pays est quelque chose que je veux vraiment vivre, un but à atteindre. Imaginez un peu, ça n’arrive que tous les douze ans ! L’an prochain, ce sera sûrement ma seule chance de les affronter. Je vais donc privilégier cet objectif. »

Gloucester : Rory Teague à la tête du staff ?

Après le départ récent de son entraîneur en chef Johan Ackermann, le club de Gloucester serait sur le point de nommer Rory Teague, actuellement en charge des skills, à la tête de son équipe professionnelle selon la presse britannique. Ce serait toutefois pour une mission de courte durée dans un premier temps. Pour rappel, Teague (35 ans) faisait partie du staff d’Eddie Jones avec la sélection anglaise avant de rejoindre l’Union Bordeaux-Bègles durant l’été 2017 en tant qu’entraîneur des trois-quarts. Après le départ de Jacques Brunel pour le XV de France, il avait été promu comme numéro un de l’encadrement quelques mois plus tard. Mais, face à une série de mauvais résultats, il avait été écarté par le président Laurent Marti en novembre 2018.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Réagir