Imbernon : « Le plus fort, c'était Jacques Fouroux, c'était un monsieur »

Publié le / Mis à jour le

Jean-François Imbernon, illustre seconde ligne des années 70 de l'USAP, dévoile ses Secrets de vestiaire. Ses grands moments aux côtés de Jacques Fouroux, ou Michel Palmié. Des moments de motivations intenses parfois poussés à l'extrême.

Midi Olympique
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Les dernières vidéos
Réagir