Top 14 : Des joueurs testés positifs, faut-il s'inquiéter ?

  • Top 14 : Des joueurs testés positifs, faut-il s'inquiéter ?
    Top 14 : Des joueurs testés positifs, faut-il s'inquiéter ? Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Ces derniers jours, de nombreux clubs professionnels ont testé leurs joueurs et, selon nos informations, plusieurs d’entre eux se seraient avérés positifs au covid 19. Est-ce normal ou préoccupant ?

Mercredi soir, les trente présidents du rugby professionnel étaient réunis autour de Paul Goze, le patron de la Ligue nationale de rugby, et Emmanuel Eschalier, le directeur général de l’institution, afin de faire le point sur un certain nombre de dossiers. Si l’on en croit les témoignages recueillis auprès de plusieurs patrons de clubs, il fut surtout question, au cours de ce meeting désormais devenu hebdomadaire, de la reprise progressive des entraînements pour les championnats de Top 14 et de Pro D 2. à ce sujet, le président de la commission médicale de la LNR, le docteur Bernard Dusfour, se serait une nouvelle fois montré « très optimiste » quant au retour au « travail » des joueurs et, en filigrane, une reprise de la compétition prévue début septembre. « L’évolution de l’épidémie ces dernières semaines nous laisse particulièrement confiants », aurait donc assuré Dusfour.
Afin de conforter les entraîneurs, managers et joueurs dans leurs démarches de reprise, le président de la commission médicale aurait également annoncé mercredi que les tests salivaires - jugés aussi fiables que les tests naso-pharyngés et surtout beaucoup moins coûteux - arriveraient sur le marché français le 15 juin, offrant dès lors aux médecins des clubs le pouvoir de tester leurs joueurs de façon massive et ce plusieurs fois par semaine.
En Top 14 et Pro D2, certains clubs ont d’ores et déjà repris le chemin de l’entraînement, au moins de façon individualisée. Et avant de produire un effort, leurs joueurs ont donc tous été testés par les staffs médicaux. à ce sujet, Bernard Dusfour aurait d’ailleurs déclaré mercredi soir aux participants à la réunion : « Beaucoup de clubs ont repris, ont effectué des tests et, je ne vous le cache pas, des tests positifs sont apparus chez certains joueurs. »

« Rien de surprenant »

Doit-on s’inquiéter des traces de covid-19 dans les organismes de certains rugbymen du Top 14 ou de Pro D2 ? Ceci pourrait-il remettre en cause la reprise du championnat prévue début septembre ? Se montrant rassurant auprès des patrons de clubs, Bernard Dusfour aurait alors aussitôt tempéré les craintes des présidents, leur assurant « qu’il n’y avait rien de surprenant au fait que certains joueurs aient contracté le virus » ces dernières semaines et que ces données ne sortaient pas de la normalité, en comparaison au reste de la population de l’Hexagone. « Il ne faut pas être inquiet, aurait alors conclu Dusfour, nous avançons normalement. »
Selon toute vraisemblance, les rares joueurs ayant présenté un résultat positif ces derniers jours devront observer une période d’isolation puis passer une série d’examens cardiologiques avant de poursuivre leur activité sportive, si les doutes étaient toutefois levés sur leur aptitude à reprendre. Et de toute évidence, il est ici impossible de donner tort au docteur Dusfour, tant il aurait été étonnant que sur les mille joueurs environ que compte le rugby professionnel en France, aucun d’entre eux ne soit ces trois derniers mois entré en contact avec un virus ayant déjà tué, sur le territoire, près de 30 000 personnes…

----------------------

En Premier League, douze cas recensés

Avant que ne soit décrété le confinement au Royaume Uni, soit aux alentours de la fin mars, le club de Bath (Premiership) comptait pas moins de vingt-cinq personnes testées positives au Covid 19, des individus (personnel administratif ou sportif) qui ont, depuis lors, tous repris leur activité professionnelle ou sont en passe de le faire. Dans le monde du foot anglais, où les entraînements ont repris voici quelques jours, plus de 1000 joueurs ont été testés cette semaine et a ce sujet, la Premier League a recensé, chez les joueurs ou les encadrements, douze cas positifs au Covid 19. Ceux-ci ont été placés a l'isolement pendant sept jours et reprendront l'activité physique, après avoir passé un examen cardiaque, la semaine prochaine. Le coup d'envoi de la Premier League, lui, aura probablement lieu fin juin et cette semaine, au Royaume Uni, les entraînements avec contacts (tacles...) ont d'ailleurs repris. Et bientôt, le rugby ? 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir