18 clubs officiellement sondés

  • National : les explications de l'accord FFR/LNR qui concerne 18 clubs
    National : les explications de l'accord FFR/LNR qui concerne 18 clubs Avalon / Icon Sport / Avalon / Icon Sport / Avalon / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Le National, division intermédiaire en le Pro D2 et la Fédérale 1 va voir le jour. FFR et LNR se sont mis d’accord en début de semaine. Reste à connaître qui seront les élus de cette première. 18 clubs seront concernés.  Un séminaire des clubs de Fédérale 1 ce vendredi est programmé par la FFR pour le décider.

Le National ou la Division Nationale, la dénomination officielle n’est pas encore actée, va voir le jour. On peut l’affirmer et se projeter dessus dès la saison prochaine. Le coup d’envoi est prévu pour le week-end du 12 et 13 septembre, si bien sûr les conditions sanitaires le permettent. Cette semaine, la fédération et la LNR sont parvenues à un accord, sur le format (saison régulière plus phase finale sur le modèle du Top 14 et du Pro D2), sur le système de montée descente (deux l’an prochain entre Pro D2 et National), mais aussi sur la partie financière, sujet éminemment épineux et qui a donné lieu à quelques soubresauts de dernière heure. Depuis mardi soir, les deux instances se sont engagées à débourser une manne financière destinée à accompagner les clubs de 1,3 million d’euros, sur un partage égal : 675 000 euros par institution. Cette somme se décompose de 375 000 euros destinés directement au club, et de 300 000 euros pour leurs politiques de formation. Décidé à la hâte – « et même un peu dans la précipitation à cause ou grâce à la crise du Covid 19 », dixit un membre de la commission paritaire chargé de discuter de sa création, le National sera présenté ce vendredi à 18 heures à l’ensemble des clubs admis en Fédérale 1 l’an prochain (60), au cours d’un séminaire exceptionnel organisé en visioconférence. Des représentants de la LNR seront également présents, et seront chargés de présenter toutes les mesures d’accompagnement mises en place par le monde professionnel pour les amateurs.
675 000 euros financés par la LNR.

Le consensus, pas évident à trouver en début de semaine, a été possible par une prise de conscience de bon nombre de clubs professionnels suite à la lettre ouverte publiée lundi soir sur les réseaux sociaux par Frédéric Michalak, par ailleurs actionnaire majoritaire du club de Blagnac, qui appelait le monde pro à se montrer solidaire avec les clubs amateurs. Appel entendu. Reste à connaître maintenant qui seront les élus ou plutôt les invités à cette grande première.

À la fédération, les services travaillent encore cette semaine sur deux hypothèses, une avec douze clubs avec une phase régulière de vingt-deux journées, l’autre avec quatorze clubs pour une phase régulière de vingt-six journées. Si la première option tient la corde, elle n’est pas encore actée. La fédération va inviter les 18 premiers clubs du classement national de Fédérale 1 de l’an passé à se prononcer sur une inscription à ce championnat, tout en s'engageant à répondre au cahier des charges financières fixé par ses services. Une fois le National ratifié dans les prochains jours, les poules de Fédérale, qui pourrait rester à 48 clubs, seront alors communiquées.La décision finale pour entériner ce projet d’accord sera prise lors du Comité Directeur de la FFR prévu le
16 juin.

Classement national de Fédérale 1

1. Albi, 2. Massy, 3. Bourg-en-Bresse, 4. Cognac, 5. Blagnac, 6. Narbonne, 7. Dijon, 8. Dax, 9. Nice, 10. Tarbes, 11. Saint-Jean-de-Luz, 12. Suresnes, 13. Aubenas, 14. Mauléon, 15. Vienne, 16. Trélissac, 17. Bourgoin, 18. Chambéry.

Voir les commentaires
Réagir