Tournée d'automne : vers un accord FFR et LNR autour de 6 dates

  • Sur plusieurs fronts, Bernard Laporte, président de la Fédération Française de Rugby semble faire un pas vers les clubs.
    Sur plusieurs fronts, Bernard Laporte, président de la Fédération Française de Rugby semble faire un pas vers les clubs. Icon Sport / Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Les deux instances ont collaboré cette semaine afin de se mettre d’accord sur le calendrier de la prochaine saison. Rien n’est acté, mais chaque camp a fait des concessions envers l’autre.

Mardi matin, en visioconférence, se tenait le Comité d’Orientation Stratégique du rugby français. En clair, une réunion au sommet entre Fédération et Ligue, en présence des deux présidents Laporte et Goze. Mais aussi, côté fédéral, de Serge Simon, Alexandre Martinez et Laurent Gabbanini. Pour le monde professionnel, Alain Tingaud, Emmanuel Eschallier et Remi Pallincourt étaint présents. Le sujet du jour, le programme automnal du XV de France, mais aussi le futur calendrier du Top 14 saison 2020-2021) qui devait être adopté ce jeudi après-midi par le comité directeur de la LNR et dont la FFR avait indiqué qu’elle ne le voterait pas.

Cette fois-ci, s’il persiste des points de désaccords entre les deux instances, il n’y a pas eu d’éclat de voix. Fédé et Ligue sont contraintes de collaborer et le font. Ainsi, le président Paul Goze n’a pas émis de réserve sur la volonté fédérale de profiter pleinement de la fenêtre internationale que devrait adopter World Rugby, lors de son conseil le 30 juin prochain et qui ira du 24 octobre au 5 décembre. Le XV de France devrait y disputer jusqu’à six rencontres, dont celle face à l’Irlande pour solder son Tournoi des 6 Nations (31 octobre) et un match de préparation face à l’Ecosse, une semaine avant. "2020 est une année particulière. On comprend très bien que la pandémie a mis dans la difficulté un certain nombre de fédérations. On fera des concessions. Entre gens de bonne volonté, on arrivera à trouver des solutions. Mais je distingue cette saison qui est exceptionnelle et le reste du calendrier. Les saisons suivantes ne seront pas les clones de 2020", affirmait en prélude de cette réunion Paul Goze, à nos confrères de Sud Ouest. Des propos suivis d’actes, puisque certes sous la contrainte et la volonté insistante de Bernard Laporte, les joueurs sélectionnés par Fabien Galthié pour l’automne seraient mis à disposition du sélectionneur dès le 12 octobre, sauf ceux éventuellement concernés par une finale de Coupe d’Europe (envisagée le 17 à Marseille).

Un pas vers les clubs

Du côté de la FFR, on avait aussi fait un, voire deux pas vers les clubs pros, puisque l’ensemble des joueurs retenus ne devraient pas participer aux éventuelles six rencontres et pourraient être remis à la disposition des clubs.

Reste maintenant à écrire tout cela, noir sur blanc et à parvenir à signer un avenant à la fameuse convention entre les deux institutions. Tout doit être réglé avant les deux assemblées générales, Ligue et Fédération, c’est-à-dire le 4 juillet prochain. D’ici là, on devrait connaître plus précisément le programme des Bleus, mais aussi celui définitif du Top 14 et de la Coupe d’Europe (voire par ailleurs).

Autre point à souligner : Bernard Laporte aurait assuré les représentants de la Ligue que, dans les discussions actuelles sur une modification du calendrier des saisons en cours à World Rugby, la Fédération n’ira pas contre l’avis de ses clubs professionnels. Après toutes ces déclarations de bonnes intentions, il faut inscrire tout cela dans le marbre.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir