Rachat de Béziers : la vente de l’ASBH en approche

  • La vente de l’ASBH en approche
    La vente de l’ASBH en approche
Publié le

Alors que le dossier avançait au ralenti depuis plusieurs jours, les premiers documents de vente du club ont été transmis à la DNACG, vendredi. À Béziers, le dénouement semble proche.

Alors que le (toujours) président de l’ASBH, Cédric Bistué faisait encore part de son inquiétude, en milieu de semaine, quant à la finalisation de la vente du club, les choses avancent enfin dans le dossier du rachat de Béziers par l’investisseur franco-émirati Samir Ben Romdhane.

Depuis le début de la semaine dernière, la DNACG (qui doit valider la vente) s’inquiétait pourtant de ne recevoir aucun document. Selon nos informations, révélées ce samedi sur Rugbyrama, les premiers éléments bancaires lui sont finalement parvenus, ce vendredi. "Le dossier est encore incomplet mais ce sont des éléments concrets qui nous ont été transmis. Des éléments sérieux. Les choses vont dans le bon sens" confie un des rapporteurs, qui suit justement ce dossier de près à la DNACG. Du côté de l’investisseur émirati et de ses représentants, on continue d’affirmer que le dossier "est constitué à 90 %. Il sera transmis en intégralité à DNACG en milieu de semaine prochaine, maximum." Une version qui paraît désormais plus que crédible. Si le dossier est effectivement complété dans les délais annoncés, on sera alors dans les délais initialement annoncés : une vente actée à la mi-juillet.

La reprise de la société Passion ovalie en discussions

La semaine dernière, pourtant, l’inquiétude était de mise. Après l’annonce le samedi 27 juin par les dirigeants de l’ASBH d’un "protocole d’accord, tout en entrant dans une période d’exclusivité", arguant également "qu’une page devrait vraisemblablement se tourner dans les prochains jours", rien n’arrivait entre les mains de la DNACG.

Selon nos informations, si les deux parties sont vite tombées d’accord sur les conditions de la reprise de la SASP, c’est le sort de la société Passion Ovalie, fondée par Cédric Bistué et directement liée au club, qui a plus longtemps nourri les négociations. Celle-ci devrait finalement faire partie du "package" et être reprise pour les nouveaux investisseurs.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Léo FAURE avec Pierre-Laurent GOU
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?