Finales « à domicile » pour les mieux classés

  • Le stade de l'Aviva Stadium pourrait être celui de la finale de Champions Cup à la place du Vélodrome de Marseille si jamais le Leinster se qualifie pour la finale.
    Le stade de l'Aviva Stadium pourrait être celui de la finale de Champions Cup à la place du Vélodrome de Marseille si jamais le Leinster se qualifie pour la finale. Sportsfile / Icon Sport / Sportsfile / Icon Sport / Sportsfile / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Les finales à Marseille étant reportées à 2021, voilà l’EPCR contrainte à un nouveau scénario.

Dans un communiqué publié jeudi, l’EPCR a annoncé que Marseille n’accueillera finalement pas les finales de la Champions Cup et de la Challenge Cup en octobre, l’organisation des finales dans le stade Vélodrome étant reportée à la saison prochaine, il est en revanche prévu que Marseille accueille les deux finales de la saison 2021, les 21 et 22 mai. "En raison des nombreuses incertitudes liées à la pandémie de Covid-19, il a été décidé que les finales 2020 de la Champions Cup et de la Challenge Cup ne pourraient plus avoir lieu à Marseille comme prévu, a ainsi indiqué le communiqué. L’EPCR travaille actuellement avec ses ligues et fédérations actionnaires pour trouver un ou deux stade(s) de remplacement pour les deux finales qui seront jouées lors du week-end des 16-17-18 octobre."

Clermont ou le Racing, meilleurs alliés de Toulouse

Mais alors, où se disputera les finales ? Compte tenu des incertitudes liées à la pandémie, l’instance a décidé de se montrer la plus opportuniste et réactive possible. Ainsi, les finales devraient exceptionnellement se dérouler cette année dans le pays de l’équipe la mieux classée, le choix exact du stade étant déterminé en fonction des opportunités du moment. "Pour prendre l’exemple de la Champions Cup, si le Leinster, numéro 1 de la phase régulière, arrive en finale, celle-ci se jouera ainsi probablement à l’Aviva, nous a confié une source proche du dossier. Mais si le Leinster est éliminé et qu’Exeter se qualifie en finale, on regardera ce qui est possible de faire en Angleterre parce qu’il faudra aussi prendre en compte le déplacement de l’équipe adverse. Peut-être qu’on se redirigera sur Londres et Twickenham, peut-être sur Bristol... Il y a encore une foule d’inconnues, qu’on essaie d’anticiper." Partant de ce principe, on peut ainsi imaginer que Toulouse pourrait jouer une éventuelle finale à domicile en se qualifiant, si Clermont ou le Racing avaient la bonne idée de s’y hisser. Mais chut ! N’anticipons pas…

Dérogations exceptionnelles pour les demies

Quant aux quarts (du 18 au 20 septembre) et aux demies (25 au 27 septembre) ? Ces matchs se disputeront là aussi chez les mieux classés, dérogation étant exceptionnellement faite cette saison pour l’organisation des demies. Pour donner un exemple, si Clermont devait se qualifier, l’ASM n’aurait pas à organiser son match dans un "grand stade" à Lyon ou Saint-Etienne, mais bien dans son antre habituelle du Michelin, dans un souci pratique. L’accès des spectateurs étant quant à lui conditionné à l’évolution de la situation sanitaire, laquelle veut que jusqu’au premier septembre, les jauges sont maintenues à 5000 spectateurs maximum. En attendant de voir la loi évoluer à cette date, ou pas...

Voir les commentaires
Réagir