Saga Nevers - Un effectif dense, lourd et épais pour la prochaine saison !

  • Josaia Raisuqe (Nevers)
    Josaia Raisuqe (Nevers) Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Arrières

Au poste, ils sont trois à se partager le temps de jeu. Il y a d’abord l’ancien Albigeois Loïc Le Gal. Doté d’un fier gabarit (1,90 m et 95 kg), il est arrivé à Nevers voici trois saisons et, l’an passé, alternait au fond du terrain avec Kylian Jaminet. L’ancien Columérin, lui aussi fort massif pour un arrière (1,90 m et 100 kg), s’est installé comme le titulaire du poste au Pré-Fleuri. Tout comme Le Gal, il possède une longueur au pied intéressante. Enfin, l’ancien Rochelais Romaric Camou reste davantage un joueur d’évitement mais sa vitesse peut s’avérer précieuse à l’arrière.

Ailiers

Comment ne pas évoquer le "facteur X" de Xavier Péméja à l’Uson, Josaia Raisuqe ? Déjà très impressionnant à l’époque où il commençait sa carrière professionnelle au Stade français, le Fidjien (lire ci-contre) fut le meilleur réalisateur du Pro D2 (15 essais) en 2018-2019. Plus discret l’an passé, il fut freiné dans son ascension par une blessure à un genou dont il est aujourd’hui guéri. Aux côtés de Raisuqe, on retrouvera l’emblématique Stéphane Bonvalot, au club depuis que le monde est monde, ainsi que Lucas Blanc, Romaric Camou et Jean-Yves Zebango. Ces trois joueurs sont réputés pour leur vitesse et leurs appuis.

Centres

Au milieu du terrain, les deux Fidjiens Ilikena Bolakoro (33 ans) et Nasoni Naqiri forment une paire de quintaux dissuasive et permettant aux hommes de Xavier Péméja de prendre la ligne d’avantage, sur les premiers temps de jeu. Cette saison, Péméja comptera d’ailleurs sur un autre Fidjien, issu pour sa part du centre de formation. Ainsi, le jeune Alivereti Loaloa, repéré en Mélanésie par Sireli Bobo et annoncé comme un phénomène, devrait connaître ses premières feuilles de match cette saison. Rudy Derrieux et François Herry, deux emblématiques, n’ont jamais déçu. Quant à l’ancien Racingman, Leonard Paris, il a profité de la crise sanitaire pour soigner son genou et devrait confirmer tout le bien qu’en disait Laurent Labit, à l’époque où l’actuel coach des trois-quarts tricolores l’entraînait dans les Hauts-de-Seine.

Ouvreurs

Zack Henry, le meilleur joueur de la saison dernière, a rejoint Leicester à l’intersaison. "J’aimais beaucoup ce joueur, explique Xavier Péméja. Il était doué, poli, à l’écoute. Il est aussi la preuve vivante qu’on peut passer par Nevers et finir dans l’un des plus gros clubs du Premiership." L’ancien meneur de jeu de Rouen, reparti dans sa contrée d’origine, il reste à l’Uson plusieurs options pour couvrir le poste. Nicolas Vuillemin, qui fait partie des "historiques", était déjà là en Fédérale 1. Ensuite, il y a aussi Frédéric Urruty qui, malgré un patronyme basque, est originaire de Mont-de-Marsan et fait figure de "joueur protée", comme le souffle Péméja. Mais celui censé remplacer Henry n’est autre que le Sud-Africain Shaun Reynolds (24 ans), arraché aux Lions de Johannesburg et doté d’un très bon jeu au pied.

Demis de mêlée

A priori, Joris Cazenave restera le numéro 1 du poste : lui qui s’est affirmé la saison dernière comme le patron du paquet d’avants de Nevers aura encore la tâche de guider ses "gros", cette saison. à ses côtés, Guillaume Manevy revient dans la Nièvre après une pige d’un an à Aubenas-Vals (Fédérale 1), un club avec lequel il incarna l’un des meilleurs joueurs de la division amateur. à suivre, donc !

Numéros 8

Arrivé des Griquas (une équipe sud-africaine disputant la Currie Cup), Jason Fraser s’est rapidement imposé comme un incontournable du paquet d’avants de Nevers. Solide à l’impact et surtout très actif en défense ou sur les déblayages, Fraser forme, avec le massif Hugo Fabrègue (1,92 m et 113 kg), un beau duo de troisième ligne centre. Cette saison encore, ces deux hommes seront chargés de faire avancer Nevers sur les ballons lointains ou derrière les mêlées.

Flankers

Impossible de passer sous silence l’abattage du capitaine Hugues Bastide, gros plaqueur, bon gratteur de ballons au sol. à ses côtés, on retrouve Gautier Gibouin, Théophile Cotte, Jean-Baptiste Manevy, Frédéric Quercy et Julien Kazubeck. Parmi ces cinq joueurs, Cotte, très utilisé la saison dernière (760 minutes, 13 matchs) est a priori reconnu comme le meilleur preneur de balles en touche. Quant à Gibouin, l’international espagnol (44 sélections) s’était lui aussi imposé dans la hiérarchie la saison dernière (595 minutes).

Deuxième ligne

Le colosse Christian Njewel (2,05 m et 128 kg), débarqué d’Oyonnax l’été dernier, n’a pas convaincu le public de Nevers pour sa première saison dans la Nièvre. Souvent blessé, il ne fut en effet titularisé qu’à sept reprises, laissant Bradshaw et Barjaud se partager le temps de jeu. On attend donc davantage du Camerounais, dont le rendement peut être énorme, les années fastes. L’Irlandais Frank Bradshaw, Thomas Ceyte et l’ancien Clermontois Maxime Barjaud complètent le trio.

Piliers

La pierre angulaire de la mêlée de Nevers n’est autre que le Sud-Africain Nemo Roelofse, qui avait éveillé l’intérêt des recruteurs biterrois il y a quelques semaines. Il a néanmoins décidé de rester fidèle à l’Uson. Toujours à droite, l’international tonguien David Lolohea, colossal (1,93 m et 125 kg), explosif et adroit balle en mains, est intéressant en mêlée fermée mais Xavier Péméja attend désormais du Géorgien Guram Papidze, blessé l’an passé, qu’il prenne enfin son envol. à gauche, Max Curie et Jordan Sénéca devraient soumettre à rude concurrence l’international géorgien Tornike Mataradze.

Talonneurs

Le Maori Elliott ayant mis un terme à sa carrière professionnelle, il reste trois joueurs à ce poste, du côté de l’Uson. Le numéro un devrait être Jean-Philippe Genevois, robuste, agressif et propre sur les lancers en touche. Derrière lui, on retrouvera Janik Tarrit, un vrai bâton de dynamite. Enfin, la recrue Issam Hamel débarque du Racing, un club où il était barré par Camille Chat, Teddy Baubigny et Kevin Le Guen. Rien que ça…

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?