Saga Pau - Une saison pour reverdir

  • Après une semaine de repos, Antoine Hastoy, Eliott Roudil et les Palois ont attaqué la phase trois de préparation. Les Béarnais ont notamment été courir dans les vignobles de la cave de Gan Jurançon. Photos Section Paloise Béarn Pyrénées
    Après une semaine de repos, Antoine Hastoy, Eliott Roudil et les Palois ont attaqué la phase trois de préparation. Les Béarnais ont notamment été courir dans les vignobles de la cave de Gan Jurançon. Photos Section Paloise Béarn Pyrénées
Publié le / Mis à jour le

Après deux saisons difficiles, la Section veut repartir sur de nouvelles bases. Avec l’objectif de pérenniser le club en Top 14. Une nouvelle ère s’ouvre au pied des Pyrénées.

"Certains veulent oublier ces deux dernières saisons qui ont été difficiles, on ne va pas se le cacher. Je pense plutôt qu’il faut apprendre de cette période délicate, pour repartir beaucoup plus forts." Voici les mots de Fred Manca, le co-manager de la Section paloise cette semaine. Pour repartir plus fort donc, les Palois ont vu partir leurs stars néo-zélandaises Colin Slade, Ben Smith ou encore Tom Taylor. À leur place, les dirigeants béarnais ont misé sur plusieurs profils de joueurs : un arrière revanchard, Hugo Bonneval ; un jeune trois-quarts polyvalent et ambitieux, Eliott Roudil ; et un ouvreur d’expérience Mike Harris. "Nous sommes satisfaits du recrutement, confie l’entraîneur des trois-quarts. Nous avions ciblé certains profils qui allaient nous permettre de rééquilibrer l’effectif. Mike, notamment, connaît déjà le Top 14, il n’aura pas besoin d’une période d’adaptation au championnat. Il a l’expérience pour accompagner Antoine Hastoy, voire le challenger. Il peut apporter à nos jeunes ouvreurs que sont Antoine, Thibault Debaes et même Bastien Tugayé."

Une longue intersaison bénéfique

Les Palois ont également profité de la longue trêve due à la crise du Covid pour se régénérer que ce soit physiquement mais aussi mentalement. "Le confinement fut une opportunité d’avoir du repos pour les joueurs et du temps pour travailler dans le détail en ce qui nous concerne." raconte Nicolas Godignon. "Nous avons connu une intersaison particulière, explique de son côté Fred Manca. Mais les retrouvailles n’ont été que plus agréables. Ça a été un réel bonheur, après tout ce qu’on a vécu, de retrouver tous les joueurs cette semaine pour attaquer la phase trois de la préparation. Nous avons fait attention durant le confinement à la santé mentale et physique des gars, nous leur donnions quelques outils passer au mieux cette période." Ces trois mois ont aussi permis aux blessés de longue date (Mohamed Boughanmi, Matthieu Ugena, Florian Nicot, Baptiste Couchinave notamment) de se soigner et d’être sur pied pour attaquer au mieux ce nouvel exercice. "C’est une bonne chose pour eux et pour le staff. Aujourd’hui tout le monde est sur pied, mis à part Jesse (Mogg) qui a connu une rechute lors de la phase deux, c’est une chose rare dans le rugby moderne." poursuit Fred Manca.

"Pérenniser le club en Top 14"

Concernant les objectifs à venir de la Section paloise, le principal sera de "pérenniser le club en Top 14" selon les dires du co-manager en charge des arrières. "Après deux années difficiles, il n’y aura pas d’objectif très élevé. Mais si nous pouvons challenger l’ordre établi, nous ne nous priverons pas." Avec quel capitaine ? "Nous n’avons pas encore choisi. On se laisse le temps de réfléchir. Mais nous avons déjà un groupe de leaders sur lesquels on peut s’appuyer."

Des leaders qui auront pour mission de redonner des couleurs à la Section qui affiche un visage bien pâle depuis deux saisons...

Voir les commentaires
Réagir