Matsushima, Bastareaud, Beale... Le XV des recrues Top 14

  • Kurtley Beale nouvelle recrue du Racing
    Kurtley Beale nouvelle recrue du Racing Icon Sport / Icon Sport
Publié le / Mis à jour le

Depuis mercredi minuit, le marché des mutations est fermé. Si une poignée de recrues est encore amenée à signer, sous forme de joueurs supplémentaires ou de jokers, la grande majorité des nouveaux venus du Top 14 et du Pro D2 est connue. L’occasion est belle de proposer un XV des plus prestigieux d’entre eux, avec un fond de subjectivité, et en s’autorisant une certaine liberté sur le positionnement des joueurs.
 

15. Kotaro Matsushima (Clermont) 

L'électrique ailier-arrière est attendu comme l’électron libre de l’ASMCA. Sa vitesse et ses appuis sont redoutables. Reste à passer le cap de l’adaptation. 

14. Vincent Rattez (Montpellier) 

L’international est une recrue de choix pour le MHR. Attaquant racé, à la fois finisseur et créateur, l’ancien Rochelais sera un atout de poids dans la quête du titre.

13. Isaia Toeava (Toulon)

Un des joueurs les plus doués de ce sport. Capable d’évoluer à tous les postes derrière, malgré son âge avancé, le All Black rendra de fiers services au RCT.

12. Kurtley Beale (Racing 92) 

Sa signature fut une des sensations du marché des transferts. Avec 92 sélections chez les Wallabies, ce grand polyvalent possède un CV reluisant. 

11. Ben Lam (UBB) 

Ce finisseur véloce débarque en Top 14 fort de 34 essais en Super Rugby en carrière. Jamais capé avec les All Blacks, il a une petite revanche à prendre.

10. Alex Lozowski (Montpellier) 

Couteau suisse des Saracens, l’international anglais fut d’abord dragué par Toulouse mais a opté pour le MHR, où il officiera pendant une saison. 

9. Cobus Reinach (Montpellier) 

Le champion du monde 2019 est un électriseur de jeu. Et un finisseur redoutable : en 76 matchs à Northampton, il a inscrit 31 essais. Il est un vrai leader, aussi.

7. Marcos Kremer (Stade français) 

La nouvelle pépite des Pumas est un flanker redoutable : le meilleur défenseur des Jaguares en nombre de plaquages et un premier attaquant percutant.

8. Mathieu Bastareaud (Lyon) 

Après sa pige durant la Coupe du monde, il est de retour au Lou où il va poursuivre sa reconversion en numéro 8. Il sera une attraction du Top 14.

6. Colby Fainga'a (Lyon) 

Après deux saisons au Connacht, l’Australien, qui était auparavant une valeur sûre du Super Rugby, va apporter sa puissance à la troisième ligne lyonnaise. 

5. Will Skelton (La Rochelle) 

Le surpuissant australien est un phénomène depuis plusieurs années. Le Wallaby aux 18 sélections était aussi la poutre des Saracens depuis fin 2016.

4. Guido Petti (UBB) 

Un des meilleurs deuxième ligne au monde, tout simplement : un grand capitaine de touche et un défenseur intraitable. L’UBB peut se frotter les mains.

3. Ben Tameifuna (UBB) 

L’UBB a tenté le coup avec « Big Ben ». En forme, il est un des meilleurs droitiers de France, en mêlée et dans le jeu. Son acclimatation sera une clé de sa réussite.

2. Joseph Dweba (UBB) 

Attention, ça déménage ! C’est une bombe qui débarque en Top 14. Très mobile et puissant, le Sud-Africain a inscrit quatorze essais en vingt apparitions l’an passé.

1. Peni Ravai (Clermont) 

L’explosif Fidjien était l’impact-player préféré de Christophe Urios à l’UBB. Peut-il gratter du temps de jeu à Clermont ? Son cas sera intéressant à suivre

Voir les commentaires
Réagir