Des Bleus du VII pigistes en Top 14 ?

  • Des Bleus du VII pigistes en Top 14 ?
    Des Bleus du VII pigistes en Top 14 ?
Publié le / Mis à jour le

Les joueurs de l’équipe de France à VII, à l’arrêt depuis mars, sont privés de compétitions au moins jusqu’en décembre. Pour retrouver les terrains, ils pourraient basculer à XV quelque temps.

Ce lundi, le tournoi olympique de rugby à VII était censé débuter. La pandémie de coronavirus a conduit au report de l’événement comme elle a incité à l’annulation des quatre étapes restantes du circuit mondial. Les joueurs de France 7 se retrouvent ainsi privés de compétition au moins jusqu’en décembre et l’hypothétique début du Sevens Series, au Cap et à Dubaï.

En attendant, les internationaux à VII, en vacances après avoir suivi un programme de reprise, pourraient effectuer une pige dans les championnats à XV en tant que joker médical ou joueur additionnel. "Ce serait une très bonne opportunité s’ils pouvaient intégrer momentanément des clubs de Top 14, de Pro D2 ou de Nationale, évoque Jérôme Daret, leur entraîneur. Si c’est possible d’un point de vue administratif… Ils ont envie de jouer et ça pourrait leur faire du bien d’avoir un objectif de match."

Deux petits nouveaux engagés

Le nom de Tavite Veredamu circule ainsi à Clermont, comme relaté par L’équipe, et Toulouse, confronté à l’indisponibilité d’Arthur Bonneval, pourrait recourir à des renforts de ce type en cas de nécessité. Jérôme Daret ne voit que du positif au sujet de cette passerelle : "Le VII en sortirait grandi. Cela apporterait un éclairage supplémentaire sur notre discipline et développerait nos relations avec le XV. La pratique du VII à l’entraînement pourrait profiter aux clubs et nous permettre de voir des candidats dans le contexte du 7, en vue de 2024."

Avant Paris, il y aura les JO de Tokyo, programmés l’an prochain sur le papier : "Ce sera l’objectif prioritaire de la saison d’aller y chercher une médaille", affirme le technicien. Avant tout, Jean-Pascal Barraque et ses partenaires devront valider leur qualification lors du tournoi de repêchage. Par rapport au groupe de la saison passée, seul Manoël Dall’Igna est parti. Le nombre d’éléments sous contrat a été porté à vingt : les cadres en fin de contrat ont prolongé l’aventure tandis que l’ancien Lyonnais et Montois Nisié Huyard (26 ans) et le Nîmois Joris Simon (24 ans) ont été engagés. L’effectif doit être réuni fin août pour la suite de la préparation, "avec des joueurs attendus à 100 % de leur potentiel". Des compétitions en zone Europe pourraient être organisées d’ici la fin de l’année pour retrouver la compétition. D’ici là, certains auront peut-être rebondi à XV.

Voir les commentaires
Réagir