Les Brumbies surclassés par les Rebels

  • Les Rebels ont surclassé les Brumbies
    Les Rebels ont surclassé les Brumbies Getty Images
Publié le

Les Rebels ont littéralement dominé les Brumbies, pourtant leaders. Une victoire qui relance totalement le championnat car, en plus, les Waratahs ont étrillé les Reds sur le score de 45 à 10.

Les Rebels ont réaffirmé leurs ambitions en donnant une leçon de rugby aux Brumbies, jusque-là invaincus dans le Super Rugby AU. Sous un temps pluvieux, avec un ballon glissant, les Rebels ont parfaitement su maîtriser les conditions météo alors que leurs adversaires vivaient un véritable cauchemar. Du coup, les Rebels se replacent dans le haut du tableau alors que les Brumbies, qui avaient pris de l’avance restent aux commandes.

Occupation du terrain

Dave Wessels, l’entraîneur des Rebels, avait bien préparé son coup : "On savait qu’il allait pleuvoir en fin de semaine donc nous nous sommes préparés en conséquence et avons constitué une équipe pour jouer sous la pluie." Wessels avait titularisé Andrew Deegan à l’ouverture, déplaçant To’omua au centre où se trouvait le puissant Campbell Magnay et positionnant Reece Hodge à l’arrière. Le but était d’occuper le terrain et de jouer dans le camp adverse. Les Rebels ont parfaitement su appliquer ce plan de jeu, au contraire des Brumbies. Dès le coup d’envoi ils mirent la pression. Les avants prenaient sans problème la ligne d’avantage. Les Brumbies étaient hésitants en défense et ils le payèrent très tôt puisque Hodge était à la conclusion d’un long mouvement en profitant du mauvais placement défensif de l’ouvreur Kuenzle. Quand les Brumbies mirent leur jeu en place, ils se heurtèrent à une défense agressive et ne voulurent pas prendre les points faciles qui s’offraient à eux.

Les Brumbies contrés

Même leur arme suprême, le maul après touche ne fut pas aussi efficace que d’habitude. La pression défensive des Rebels prenait le dessus sur les mouvements trop prévisibles des joueurs de Canberra. Simone voyait son coup de pied contré par Magnay, Lomani poursuivait au pied et Wilkin marquait au bout d’un contre de 80 m. Le jeu au pied pertinent de Deegan et de To’omua renvoyait constamment les Brumbies chez eux et permettait de jouer dans le dos de la défense comme sur le deuxième essai de Hodge marqué suite à un coup de pied rasant de To’omua. Les avants des Rebels dominaient les phases de conquête et se trouvaient récompensés de leurs efforts par l’essai en force de Uelese suite à une pénalité près de la ligne des Brumbies. Seul rayon de soleil pour les Brumbies, l’essai de Powell, suite à une pénaltouche.

À 27 à 7 à la mi-temps, on pensait que les Brumbies allaient pouvoir revenir dans le match, comme ils surent le faire par deux fois contre les Waratahs et la semaine dernière contre les Reds. Mais rien n’y fit. Matt To’omua continua sur le même plan de jeu, en repoussant constamment les Brumbies dans leur camp, choisissant même de jouer toutes les pénalités dans le camp des Brumbies au pied pour les clouer dans leurs 22. "Ils nous ont dominés dans tous les secteurs du jeu et nous n’avons pas su mettre la même intensité ; nous n’avons aucune excuse", reconnut Dan McKellar, l’entraîneur des Brumbies. Son homologue, Dan Wessels regrettait lui, le point de bonus laissé en route : "C’est dommage de laisser échapper ce point de bonus mais ce match reste très abouti, nous avons joué intelligemment."

Jacques BROQUET
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?