Agen : une charnière en chantier

  • Mathieu Lamoulie of Agen during the Top 14 match between Agen and Lyon at Stade Armandie on April 27, 2019 in Agen, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport)
    Mathieu Lamoulie of Agen during the Top 14 match between Agen and Lyon at Stade Armandie on April 27, 2019 in Agen, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Pour ce premier match de préparation, Christophe Laussucq a fait des expérimentations à la charnière. La faute notamment aux blessures et à la Covid…

"On finit le match avec Raphaël Lagarde à la mêlée, je pense qu’il n’a pas joué à ce poste depuis les minimes…" Le constat après-match de Christophe Laussucq est sans équivoque. Au cours de ce premier match de préparation contre Castres, le manager agenais a tenté plusieurs associations à la charnière.

Le SUA a commencé avec la paire Verdu-Lamoulie, puis la seconde mi-temps avec toujours Hugo Verdu associé à Raphaël Lagarde et la recrue irlandaise Noël Reid au poste de premier centre. Enfin, après la sortie du jeune demi de mêlée c’est donc Lagarde qui a pris position en numéro 9, Reid se décalant à l’ouverture. "Nous avons nos deux demis de mêlée professionnels blessés (Paul Abadie et Yoan Cottin, N.D.L.R.). Le quatrième neuf, celui des espoirs, n’a pas le droit de jouer à ce niveau puisqu’il faudrait qu’il soit en quatorzaine avant le match, regrette Christophe Laussucq. "Raph" nous a bien rendu service aujourd’hui. Il a fallu trouver un demi de mêlée dans la semaine, donc ce n’est pas évident. On a fait un peu tourner, c’était une rotation qui était prévue. Laisser Hugo un peu plus sur le terrain et que Raphaël termine à ce poste avec Noël en 10."

Laussucq : "Mathieu Lamoulie peut être un très bon 10"

Mais, au coup d’envoi, la plus grosse surprise du côté des supporters agenais était de retrouver le nom de Mathieu Lamoulie coucher sur la feuille de match avec le numéro 10. Un poste que l’arrière du SUA a occupé jusqu’en espoirs avant d’être "baladé" un peu partout dans la ligne de trois-quarts et d’enfin se fixer à l’arrière. Même si sa polyvalence lui a souvent permis de dépanner en cas de besoin. C’est donc un choix fort de la part de Christophe Laussucq. "Nous avons la volonté de maintenir Mathieu à l’ouverture. Je pense que ça peut être un très bon 10. J’ai envie de le fixer à ce poste et lui aussi." Le concerné n’a pas tardé à confirmer les propos de son entraîneur : "Je ne vais pas dire que je m’ennuyais depuis quelques années à l’arrière mais c’est vrai que les ballons arrivent moins donc c’est un peu moins plaisant. Christophe m’a fait comprendre gentiment que je n’avais plus trop de cannes… (rires) J’ai aussi envie prendre davantage part au jeu de l’équipe."

Mathieu Lamoulie et les Agenais ont désormais trois semaines pour prendre leurs repères avant l’ouverture du championnat et la réception des Castrais…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?