La bête toulousaine s’éveille

  • Sofiane Guitoune s’est offert un doublé pour ce premier match depuis plus de cinq mois.
    Sofiane Guitoune s’est offert un doublé pour ce premier match depuis plus de cinq mois. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Chahutés en première mi-temps par les Biterrois et gênés par les nouvelles règles du jeu au sol, les Toulousains ont ensuite fait parler leur puissance et leur talent derrière pour s’imposer.

Il est rare de voir le pack du Stade toulousain reculer sur un maul adverse. Ce fut pourtant le cas à plusieurs reprises en première mi-temps, au moment où le staff haut-garonnais avait décidé de commencer la rencontre avec un paquet très jeune : "Nous avons été plus en difficulté sur la première mi-temps que sur la deuxième, notamment sur la conquête qui n’était pas très propre mais nous sommes satisfaits du rendu des gars après une semaine de stage, ils sont plutôt en forme. Il faudra retravailler la défense sur les ballons portés, mais c’est une bonne expérience pour nos jeunes joueurs", déclarait l’entraîneur adjoint Jean Bouilhou, de retour dans son club de cœur mais cette fois en qualité d’entraîneur.

En laissant de nombreux cadres au repos (Kaino, Tekori, Huget, Médard, Kolbe, Dupont, Ntamack, Tolofua, Tauzin, Rory Arnold), le staff avait la volonté "de sonder la profondeur de notre effectif, voir un maximum de jeunes et préserver nos cadres en vue des échéances importantes", dixit l’ancien flanker, qui a aussi reconnu qu’un temps d’adaptation sera nécessaire pour intégrer les nouvelles règles : "Le fait de ne plus pouvoir rouler avec le ballon au sol oblige les soutiens à être plus proches. Cela devrait augmenter le nombre de turnovers à partir des rucks, mais il faudra retravailler ces connexions entre les soutiens et le porteur."

Mauvaka testé en huit

Mais que les supporters toulousains se rassurent. Sitôt que le staff a lancé les Marchand (Julien), Cros, Placines, et autres Mauvaka dans la partie, les Toulousains ont repris les commandes du jeu et ont pu offrir suffisamment de ballons à leurs trois-quarts pour marquer des essais, notamment à Sofiane Guitoune qui s’est signalé par un doublé. Richie Arnold, Antoine Miquel, Zack Holmes et Peato Mauvaka se sont également illustrés. À noter que ce dernier a été, en l’absence de Kaino et de Tolofua, testé au poste de numéro huit : "C’était pour voir…, souriait Bouilhou. Mais c’est un joueur qui a tellement de talent qu’il peut jouer partout hormis en deuxième ligne !"

Une idée que le staff toulousain a certainement eue durant le confinement : "En six mois les coaches se sont régalés à imaginer des tas de nouvelles choses donc on essaye maintenant de les intégrer !" plaisantait Guitoune.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?