La démonstration de force paloise

  • Auteur d’un très bon match, Antoine Hastoy a marqué le premier essai de la Section paloise.
    Auteur d’un très bon match, Antoine Hastoy a marqué le premier essai de la Section paloise. Anne-Claire Courchinoux
Publié le , mis à jour

Malgré un carton rouge reçu dès la 19e minute, la Section paloise a largement dominé les débats pour son premier match amical contre Bayonne (17-33).

L’arbitre monsieur Marchat a dû le rappeler à l’ordre. Il est vrai que Nicolas Godignon, co-manager de la Section paloise, a failli perdre son sang-froid lors du carton rouge reçu par son deuxième ligne Denis Marchois dès la 19e minute, certainement excédé par la crainte de voir ce match de reprise se transformer en parodie, tant cet handicap pouvait être rédhibitoire. Ce scénario avait peu de chance d’offrir une bonne base de travail pour les prochaines semaines. Les Palois ont tordu la logique en surclassant l’Aviron bayonnais, notamment dans le combat ce qui leur a permis d’avoir une grande possession du ballon et bonne occupation du terrain. Alors même si Frédéric Manca a reconnu qu’aucune équipe n’est au même point dans sa préparation pendant les matchs amicaux, les Palois peuvent retirer beaucoup de positif de ce premier galop d’essai : "C’est toujours bien de commencer par une victoire. On est heureux du comportement des garçons et de l’état d’esprit. Le carton rouge nous a pénalisé dans la façon dont on voulait mettre notre jeu en place. Il a fallu changer les plans et s’adapter, c’est un point positif. Les joueurs ont su faire preuve de beaucoup d’intelligence. Les avants ont été à sept une grande partie du match, leur performance en mêlée a été remarquable et a permis de maintenir Bayonne sous pression." Effectivement, la prestation des avants a été remarquable puisqu’ils ont dominé en mêlée fermée, remporté la bataille du sol et ils ont constamment mis la ligne défensive adverse sur le reculoir.

De la fluidité

Une véritable démonstration de force dont les trois-quarts ont profité comme l’a reconnu Eliott Roudil pour sa première avec le maillot de la Section : "Je suis plutôt étonné mais de manière positive ! Je ne sais pas si c’est Bayonne ou nous mais je nous ai trouvés très performants, surtout devant où en mêlée c’est très positif. Quand ils avancent c’est plus facile pour nous, les trois-quarts. Ils ont réussi à tenir le coup pendant toute la partie alors qu’ils n’étaient que sept, c’est vraiment très positif." Forts de cette domination sur les fondamentaux, les Palois ont aussi fait preuve d’une plus grande fluidité et donc d’une plus grande vitesse dans leur enchaînements par rapport à leurs adversaires du soir. "C’est forcément différent par rapport aux entraînements, poursuivait l’ancien Rochelais, Avec ce premier match amical, nous retrouvions les contacts et donc un peu de stress après cinq mois où nous n’avons pas fait de match à balles réelles. C’était donc plus intense mais nous n’avons pas été surpris." Le carton rouge a certainement resserré les rangs et permis d’appuyer sur la cohésion collective, même si le talonneur Lucas Rey se félicitait d’être resté sur les consignes d’avant match : "On était à 14 et on a quand même essayé de jouer, de répéter le projet de jeu. Il y a eu de bonnes intentions. C’était un premier jet, mais nous avons joué de façon naturelle. On a pu voir que les mecs avaient envie de s’envoyer tous ensemble et ça fait vraiment plaisir." La Section peut déjà s’appuyer sur des bases solides et c’est la première pierre essentielle pour bâtir n’importe quel projet de jeu. De quoi préparer la suite avec enthousiasme.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?