Les Waratahs montent en puissance

  • Jack Maddocks (Waratahs) contre la Western Force.
    Jack Maddocks (Waratahs) contre la Western Force. Getty Images
Publié le

En s’imposant (28-8) Face à la Western Force, les Waratahs ont enfin pu confirmer leur brillante victoire sur les Reds avec une deuxième victoire consécutive. Une première depuis mars 2019.

C’est dans le cadre du CBUS Stadium sur la Gold Coast, la riviera du Queensland, que la Western Force "recevait" les Waratahs devant le nouveau sélectionneur australien, Dave Rennie, qui a choisi de se baser sur la Gold Coast. Ce premier match de la phase retour pour la Western Force (exempte la semaine passé) devait marquer un tournant dans la saison du club. Dans la semaine, Ian Prior, le capitaine de l’équipe, avait fait la promesse à son entraîneur de gagner les quatre derniers matchs. Manqué... puisque la Force s’est inclinée 28-8 contre les Waratahs.

Le début de match était pourtant prometteur puisque la Western Force menait 8 à 6 après 28 minutes de jeu (essai de Stander et pénalité de Prior). Le jeu était engagé, les joueurs de la Force répondaient coup pour coup à ceux de Sydney qui contrôlaient le ballon mais loin de la ligne d’en-but. Mais on sentait que les Waratahs avaient les moyens de franchir le rideau défensif, ce qui se passa à la 34e minute quand le demi de mêlée Gordon était plaqué à 5 mètres de la ligne d’en-but avant que Maddocks, d’une longue passe envoie Newsome à l’essai. Toute la fin de la première mi-temps fut à l’avantage des Waratahs qui enchaînaient 25 phases de jeu avant que Rob Simmons ne puisse aplatir dans l’en-but.

Mentalité de la gagne

Le début de la deuxième mi-temps allait montrer la différence entre une équipe qui est habituée au niveau du Super Rugby et une autre qui revient dans cette compétition. Si la défense de la Western Force tint plus ou moins le coup, l’attaque fut loin d’être à la hauteur. Quand Lance tenta de donner de la largeur à son attaque, il trouva les bras de Maddocks qui intercepta le ballon pour sprinter jusqu’à l’en-but pour le deuxième essai des Waratahs, un essai qui leur donnait un avantage de 15 points. Devant Dave Rennie, les Waratahs n’ont pas perdu de temps avec des mentions particulières à Hooper, toujours au sommet, Maddocks, parfait en position d’arrière, Hunt comme chef de la ligne d’attaque, soulageant ainsi un Harrison qui progresse à chaque sortie et qui fit un sans-faute au pied. Michael Hooper a apprecié cette victoire à sa juste valeur : "Deux victoires consécutives, il y a longtemps que l’on n’avait pas fait ça. C’est un signe que nous progressons et que nous commençons à développer cette mentalité de la gagne."

Jacques BROQUET
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?