Un besoin de se roder pour Montauban et Colomiers

  • Maxime GRANOUILLET of Colomiers during the Pro D2 match between Colomiers and Provence on March 6, 2020 in Colomiers, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport) - Maxime GRANOUILLET - Stade Michel Bendichou - Colomiers (France)
    Maxime GRANOUILLET of Colomiers during the Pro D2 match between Colomiers and Provence on March 6, 2020 in Colomiers, France. (Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport) - Maxime GRANOUILLET - Stade Michel Bendichou - Colomiers (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Colomiers s’impose à Sapiac dans un match haché où chacune des deux équipes a eu sa mi-temps. Les Montalbanais n’ont pas réussi à refaire leur trop grand retard pris dans le premier acte.

Colomiers dans l’action, Montauban dans la réaction. C’est ainsi que l’on peut résumer ce premier match depuis près de six mois. Les visiteurs ont très nettement maîtrisé la première mi-temps avec quatre essais inscrits dont un doublé du centre Grégoire Maurino (2e et 26e). "On est satisfaits de notre première période, on a su développer notre jeu avec beaucoup d’enthousiasme. Notre défense hermétique nous a permis d’avoir pas mal de turnovers" se réjouit le troisième ligne columérin Romain Bézian. En face, les Montalbanais ont souffert, ont eu du mal à s’ajuster techniquement et ont été beaucoup trop fautifs. " C’est un match à deux vitesses. On a manqué de rythme et de repères en première période. On a encaissé trois essais faciles sur des contre-attaques et ballons perdus bêtement. Puis un peu comme d’habitude, on a réagi en remettant de l’engagement, l’ingrédient numéro un de notre sport" explique le manager Florian Ninard.

Un Montauban à réaction

Au retour des vestiaires, alors que l’on s’attendait à ce que Colomiers continue d’avoir la mainmise sur le match et le ballon, Montauban revient avec de nouvelles intentions. Ce mieux concorde également avec l’entrée de recrues comme Julien Caminati, Stéphane Ahmed ou encore Nic Stirzaker. Même si c’est Colomiers qui, en premier, inscrit un essai par l’intermédiaire de Deysel (68e), c’est bien Montauban qui va remporter ce second acte grâce à deux essais en fin de rencontre : un d’Ahmed (75e) et un de pénalité (80e). Pour le pilier, Nicolas Agnési, "c’était le strict minimum à faire après cette première mi-temps". Côté columérin, le coach Julien Sarraute regrette ce relâchement : "Les nombreuses erreurs techniques me dérangent. Se tromper sur des choix tactiques, pas de problème, les joueurs ont une liberté d’initiative. Par contre, il faut assumer avec une conservation propre du ballon pour essayer de mettre plus de volume." Ce dernier se dit, cependant, satisfait de l’investissement des siens. Son homologue montalbanais met, lui, l’accent sur l’enthousiasme des jeunes : "Ils se sont très bien comportés. Ils ont montré qu’ils n’avaient pas fait une présaison pour être juste de passage." Les 2 500 spectateurs de Sapiac présents en tribunes espèrent une rencontre un peu moins hachée pour le deuxième match de préparation vendredi prochain, face à Castres.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Victor Coudraud
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?