Biarritz : une demi heure dans le moteur

  • Team of Biarritz during the Pro D2 match between Biarritz and Perpignan on February 20, 2020 in Biarritz, France. (Photo by JF Sanchez/Icon Sport) - --- -  (France)
    Team of Biarritz during the Pro D2 match between Biarritz and Perpignan on February 20, 2020 in Biarritz, France. (Photo by JF Sanchez/Icon Sport) - --- - (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Relativisons d’entrée. Si Biarritz s’est lourdement incliné vendredi soir pour son premier match depuis cinq mois, il ne faut pas oublier que les rouge et blanc affrontaient là, ce qui se fait probablement de mieux dans l’hexagone à l’heure actuelle. On pourra néanmoins retenir de ce match amical que pendant une demi-heure les Rouge et Blanc ont donné du fil à retordre aux Girondins et les intentions de jeu affichées furent louables. Derrière, dans le sillage d’une ligne de trois-quarts où Perraux, Vergnaud et Stark furent plutôt à leur aise dans le premier acte, les Basques n’ont jamais hésité à relancer des ballons depuis leur propre camp. D’ailleurs, Gavin Stark a une nouvelle fois montré qu’il faudra compter sur lui cette saison et il sera, à n’en pas douter, un des meilleurs ailiers de la division. Pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, Johnny Dyer a rendu une belle copie et, du côté d’Aguiléra, les supporters demandent déjà à le revoir à l’œuvre.

Les accélérations de Saili

Recrue phare de l’été, le All-Black Francis Saili a été aligné pendant l’intégralité de la seconde période. Surveillé de près par la défense girondine, l’ancien joueur des Harlequins a rappelé qu’il possédait une belle faculté d’accélération, notamment sur les premiers mètres. Logiquement récompensé par un essai en toute fin de match, celui de l’honneur, il devrait monter en puissance en même temps que son équipe. La semaine prochaine, face à une nouvelle formation de Top 14 : la Section, les Biarrots tâcheront de se montrer meilleurs, en conquête et collectivement, pour ne pas se reposer uniquement sur les individualités du collectif.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Pablo Ordas
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?