Labit : « Les joueurs jouent le jeu mais il faut qu'il y ait un cadre pour tout le monde »

  • Christian Labit
    Christian Labit Icon Sport
Publié le

"Deuxième match amical annulé pour Carcassonne, cette fois contre Béziers pour un cas de covid-19 détecté chez les Héraultais. Le manager carcassonnais Christian Labit enrage de voir une situation qui s’enlise sans une ligne directrice claire de la part des dirigeants. Christian Labit : en deux mois, on a eu un seul cas positif et asymptomatiue et c’est un joueur qui revenait de l’étranger, donc qui a certainement contracté le virus là-bas. Mes joueurs jouent le jeu sérieusement. Ils comprennent les enjeux. On leur rappelle régulièrement lorsqu’on les lâche plus de deux jours qu’il faut faire attention aux lieux dans lesquels ils vont, aux gens qu’ils rencontrent, aux gestes. Le club leur a fait passer un e-mail en ce sens, on se testent deux fois par semaine. Le lundi et 48 ou 72 heures avant une rencontre amicale, donc de notre côté tout est fait pour prévenir les risques. Mais, il faut qu’il y ait un cadre pour tout le monde. Nous pouvons rencontrer des clubs qui évoluent au niveau de la Fédérale 1 et qui ne se testent pas. La problématique est simple, soit on décide d’attaquer la saison comme cela quitte à se tester trois fois par semaine s’il le faut, les joueurs ont pris l’habitude d’avoir des cotons tiges dans le nez et, dès qu’un cas positif se présente, on le met en quarantaine ; soit on dit que ce n’est pas possible de reprendre et on ne reprend que plus tard lorsque la situation le permettra. Mais aujourd’hui on ne peut pas continuer comme ça. Mes joueurs n’ont pas vu un ballon depuis six mois, ils n’auront peut-être qu’un seul match amical dans les jambes (le match face à Carcassonne devrait se dérouler mercredi, N.D.L.R.), comment voulez-vous être compétitifs dans quinze jours."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?