Pronostics des entraîneurs : plus ouverte que jamais !

  • Edoardo Gori.
    Edoardo Gori. Icon Sport
Publié le

Onze clubs sont cités par les coachs de la deuxième division pour intégrer les six places de qualifiés.

Par nature, le Pro D2 est un championnat ouvert. Très ouvert, même, depuis que le Toulon de Mourad Boudjellal, le Racing de Jacky Lorenzetti ou le Lou d’Olivier Ginon ont tous plié les gaules pour rejoindre l’élite du rugby français. Du coup, ils sont plusieurs -onze, soit plus de deux tiers des clubs en lice, pour être exact !- À concourir, selon les coachs de la deuxième division, pour les six places qualificatives du championnat. Contrairement au Top 14, il n’existe donc pas, en deuxième division, un wagon désolidarisé de celui de tête. Ici, Colomiers (Edoardo Gori, en médaillon), leader de la poule au crépuscule de la saison dernière et auteur d’un bon recrutement au printemps (Hika Elliott, Alexis Palisson…), fut ainsi beaucoup cité par les intervenants du sondage.

Le nom de Perpignan, dauphin des banlieusards toulousains, désireux de retrouver l’élite au plus vite et poussé par l’un des plus gros publics du championnat, est aussi revenu de façon cyclique : le président Rivière, qui a tant pesté contre le gel des derniers championnats professionnels, aura-t-il enfin gain de cause ? Grenoble, également bien armé pour passer l’hiver, rafle un nombre incalculable de voix. Nevers et Oyonnax, deux gros budgets de la compétition, et Biarritz, auteur d’un recrutement clinquant, sont logiquement présents.

Résultats du sondage pour la place de barragiste

15 votants, 3 votes par entraîneurs.

Biarritz : 12
Perpignan :  7
Oyonnax : 12
Nevers : 9
Rouen : 2
SAXV : 1
Vannes : 2
Colomiers : 6
Béziers : 2
Grenoble : 6
Montauban : 1

 

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?