Le SA XV veut soigner son entrée

  • Les Charentais de Ledua Mau espèrent une issue semblable au match d’ouverture de la saison passée, un succès avec bonus à domicile face aux Aixois.
    Les Charentais de Ledua Mau espèrent une issue semblable au match d’ouverture de la saison passée, un succès avec bonus à domicile face aux Aixois. / Lacaud Anne
Publié le / Mis à jour le

Le SA XV se veut ambitieux à l’heure d’accueillir Aix-en-Provence. Déterminés, les Charentais ne manquent cependant pas d’humilité.

C’est devant un petit peu plus de 4 000 personnes qu’Angoumoisins et Aixois vont croiser le fer vendredi soir dans l’antre de Chanzy. Le club charentais va en effet pouvoir remplir l’intégralité de ses places assises, la préfecture de la Charente ayant accepté le plan d’accueil du public mis en place par les dirigeants. Une bonne nouvelle pour tous en cette période délicate et un soutien non négligeable pour les joueurs : "C’est un soulagement, on ne savait pas trop où on allait, si on devait jouer à huis clos, avec un quota. Avoir nos supporters qui vont nous pousser c’est une très bonne chose", lance Quentin Witt, troisième ligne du SA XV.

S’il est encore difficile de tirer des enseignements de la période de préparation et des recrutements de chaque formation, Adrien Buononato, l’entraîneur Angoumoisin s’attend cette saison à un championnat ouvert : "En général, il y a un noyau d’équipes qui se détache assez rapidement. Cette saison j’ai le sentiment que cette poule est plus homogène que jamais, que la situation se décantera plus tardivement."

Un groupe bien armé

Alors qu’il s’était offert un prestigieux succès avec le bonus offensif à Nevers en ouverture de la saison passée (18-24) Soyaux-Angoulême espère une issue semblable, cette fois à domicile pour entamer ce nouvel exercice. Mais le SA XV ne manque pas d’humilité : "Provence s’est imposée à l’extérieur lors de la première journée l’an passé à Mont-de-Marsan (12-42, N.D.L.R.). On sait qu’ils ont cette faculté à bien voyager", avoue Adrien Buononato. Défaits à deux reprises lors de leurs sorties de préparation face à Mont-de-Marsan (15-13) et à Vannes (33-0), les Charentais espèrent avoir appris dans cette adversité : "On n’a pas su être présent sur ces échéances, c’est fait. Peut-être que c’est ce qu’il nous fallait pour pouvoir se remettre en question pour démarrer le championnat. Dès vendredi il faut basculer sur du positif", prévient Quentin Witt. À l’heure de lancer la saison, Adrien Buononato relève beaucoup de points positifs dans son groupe pour passer un cap et se hisser dans le top 6 après avoir terminé précocement la saison passée à la septième place : "Ce que je constate c’est que je trouve que l’on met encore plus de vitesse que l’an dernier. On a pris un petit peu d’expérience. Maintenant, il faut voir avec la pression de la compétition et d’un match à domicile".

Dorian BERCHENY
Voir les commentaires
Réagir