Valence-Romans : Un nouvel élan

  • Sean Dougall, taulier de Valence-Romans sera au rendez-vous ce soir pour la rencontre face à Colomiers. Photo Iconsport
    Sean Dougall, taulier de Valence-Romans sera au rendez-vous ce soir pour la rencontre face à Colomiers. Photo Iconsport Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Miraculés de la covid-19, les Damiers sont bien décidés à faire mentir les mauvais pronostics. Une préparation encourageante, un groupe soudé leur permet d’aborder le choc face à Colomiers sans complexe.

"Nous savons d’où nous venons. Nous avons une feuille blanche à écrire, et notre volonté est d’obtenir le maintien sur le terrain", la conviction affichée par le boss sportif Johann Authier. Et de continuer : "Nous avons profité de la situation pour reconstruire, analyser notre échec de la saison dernière, travailler sur le recrutement… Les joueurs qui ont vécu leur première expérience à ce niveau ont emmagasiné de l’expérience. Nous avons pris le temps de reconstruire. Nous ressortons de nos deux matchs de préparation avec des certitudes. Nous voulions nous retrouver sur les bases de notre rugby. Ce fut le cas, sur l’intensité, l’état d’esprit, la cohérence de notre jeu. Face à Provence Rugby, la thématique fut la défense. Sur ce point, le niveau d’implication défensive, l’intensité donnée par les joueurs ont été remarquables. Nous récoltons les fruits de notre travail", nous confie Johan Authier.

"Il nous faut désormais valider ces belles intentions"

Des garçons tels, N’Diaye, Mege, Hannoyer… Armary qui a été désigné capitaine…, ont pris confiance, de l’épaisseur. Les recrues se sont parfaitement intégrées ? "Oui elles se sont parfaitement fondues dans les moules. Elles apportent leur pierre à l’édifice. Mais c’est aussi, l’état d’esprit du groupe qui a permis cette intégration réussie", précise le boss du sportif.

Cette confiance en partie retrouvée, ce nouvel élan, seront-ils suffisants pour faire tomber Colomiers ? Des Columérins qui, la saison dernière s’étaient imposés par la plus petite des marges (18-17). Qu’en sera-t-il cette saison ? "Pour moi Colomiers est le favori. C’est une équipe complète, forte sur ses bases. Elle a gardé une ossature proche de la saison dernière", lâche Johann Authier. Et de rebondir : "À nous de rivaliser en intensité, de faire preuve de réalisme et surtout d’assumer notre jeu, ne pas être timoré, être constant. Il nous faut valider désormais nos belles intentions." L’entame sera capitale, la saison dernière, le staff avait dû se passer des tauliers, Uys, Dougall pour quatre matchs. Pour ce début de saison, ils seront au rendez-vous avec les Jenneker, Collet, Van Lill, Mensa… Il tarde aux supporteurs de découvrir le collectif en mode championnat avec pourquoi pas avec un exploit à la clé.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Denis RAVANELLO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?