Toulon : Etrillard, l’insubmersible de la rade

  • Anthony Etrillard va faire son retour sur les terrains de rugby après sa fracture d'un péroné le 11 janvier dernier
    Anthony Etrillard va faire son retour sur les terrains de rugby après sa fracture d'un péroné le 11 janvier dernier Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Victime d’une fracture d’un péroné le 11 janvier, Anthony Étrillard retrouvera les terrains "officiels" ce week-end.

Parce que la vie d’un sportif est parfois cruelle, Anthony Étrillard a connu l’une des plus grandes joies de sa carrière le mercredi 8 janvier pour, finalement, vivre une toute aussi grande désillusion trois jours plus tard. D’appelé parmi les quarante-deux de Fabien Galthié à victime d’une fracture d’un péroné sur la pelouse des Scarlets, le "Roc" de la rade a vécu les montagnes russes en moins d’une semaine. De quoi le toucher mais certainement pas de le couler : "Sur le coup, c’est une véritable déception car les échéances proches étaient excitantes… Mais j’ai rapidement relativisé lorsque j’ai compris que ma blessure n’était pas si grave et qu’avec du boulot, je pourrais disputer la fin de saison. J’ai donc rapidement basculé sur du positif."

Et si son retour était prévu courant avril, le talonneur a vu sa reprise différée par la crise sanitaire. Un mal pour un bien ? L’occasion en tout cas de prendre le temps de soigner son retour. "Ma blessure n’a duré que trois mois et quand le confinement a eu lieu, j’étais en phase de rééducation. J’ai pu suivre la préparation physique tout à fait normalement. Mes sensations sont parfaites."

"Aucune appréhension"

Depuis la reprise des rencontres amicales, le Basque a disputé trois rencontres pour autant de capitanats et semble avoir retrouvé son rugby. "Je n’ai aucune appréhension : j’ai rejoué trois rencontres amicales et je n’ai ressenti aucune douleur. Mais en réalité, avant de reprendre, je savais que tout était bon et les matchs ont conforté que tout allait pour le mieux." Une bonne nouvelle pour le club au muguet qui compte sur un joueur devenu leader tant sur le terrain que dans le vestiaire et qui s’impose saison après saison comme l’un des baromètres de la bonne forme du RCT. Prendre du plaisir, retrouver ses sensations et permettre à son équipe de réussir son retour à la compétition du côté de La Rochelle, les enjeux seront nombreux pour le talonneur, impatient de retrouver la compétition, le vraie, huit mois après. À la bonne heure.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Pierrick ILIC-RUFFINATTI
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?