La Rochelle : Skelton, du plomb dans le pack

  • 7 December 2019; Will Skelton of Saracens is tackled by Tadhg Beirne of Munster  during the Heineken Champions Cup Pool 4 Round 3 match between Munster and Saracens at Thomond Park in Limerick. Photo by Brendan Moran/Sportsfile 


Photo by Icon Sport - Tadhg BEIRNE - Will SKELTON - Thomond Park - Limerick (Irlande)
    7 December 2019; Will Skelton of Saracens is tackled by Tadhg Beirne of Munster during the Heineken Champions Cup Pool 4 Round 3 match between Munster and Saracens at Thomond Park in Limerick. Photo by Brendan Moran/Sportsfile Photo by Icon Sport - Tadhg BEIRNE - Will SKELTON - Thomond Park - Limerick (Irlande) Sportsfile / Icon Sport - Sportsfile / Icon Sport
Publié le

La Rochelle a réussi un coup magistral en faisant signer Will Skelton, le deuxième ligne australien. L’affaire a été forcément rendue possible par la relégation sur tapis vert des Saracens dont Skelton était l’un des fleurons étrangers depuis 2017 à plein temps après une première pige fin 2016. Il y percevait visiblement des émoluments (directs ou indirects) assez forts pour lui faire renoncer au maillot des Wallabies. Le compteur international de Skelton s’est arrêté à 18capes en 2016, il n’entre donc pas dans les catégories des exilés susceptibles d’être appelé en sélection. En 2019, Michael Cheika avait tenté de le faire revenir dans son pays natal pour lui faire jouer le Mondial, en vain. Les Saracens avaient sorti leur chéquier pour prolonger son séjour.
En Angleterre, il s’est consolé en empochant quatre titres majeurs (deux championnats et deux Coupes d’Europe). Lors de la finale continentale 2 019 par exemple, il était titulaire aux côtés de George Kruis, repoussant Maro Itoje en troisième ligne. Will Skelton est un phénomène humain, une armoire à glace de 2m, 03 avec un poids estimé à 135 kg. Pour se chausser, il demande la pointure 56. Par sa masse et la rudesse avec laquelle il l’a déplacé, son impact dans les points chauds est jugée sans égal ou presque, son apport en mêlée fermée aussi. Il va apporter énormément au pack des Jaune-et-Noir. On a hâte de le voir s’escrimer dans les regroupements dès samedi face aux Toulonnais. La Rochelle avait besoin d’un homme très puissant dans son pack depuis le départ de Jone Qovu. Son arrivée tombe à pic.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 7,90€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?