Provence s’offre le coup parfait

  • L'arrière de Provence Florent Massip a marqué hier  20 points au pied sur les 28 de son équipe.
    L'arrière de Provence Florent Massip a marqué hier 20 points au pied sur les 28 de son équipe. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Comme la saison passée, les Aixois démarrent leur saison par un précieux succès à l’extérieur. Soyaux-Angoulême doit se contenter du point de bonus défensif (23-28). 

Sur la pelouse de Soyaux-Angoulême, Provence Rugby a su allier une belle rigueur défensive une bonne partie du match, avec la faculté de prendre des points à chaque incursion dans le camp charentais. Alors certes tout n’a pas été parfait, mais déjà la saison des Aixois démarre de la meilleure des manières : « On est très satisfait. Démarrer la saison par une victoire à l’extérieur, c’est très important. On a maîtrisé le match, les garçons ont été chercher ce match en respectant le plan de bataille » lance Fabien Cibray, l’entraîneur de Provence. Les Charentais grillent eux un joker d’entrée à domicile. Une sacrée contre-performance même si tout n’est pas à jeter : « Ce n’est pas comme ça que l’on voulait retrouver notre public. Quand on commence une compétition et que l’on perd, on est déçus » lance Adrien Buononato, le manager Angoumoisin. 

Les Aixois pragmatiques 

Dès l’entame de match, les deux formations ont du mal à totalement se libérer. Provençaux et Charentais se mettent souvent à la faute ce qui offre des occasions de scorer aux buteurs des deux camps. Massip, l’arrière Aixois est le premier à entrer en action, suivi de près par son coéquipier Darbo (0-6, 9). Provence Rugby prend l’ascendant, mais Jones réplique pour Soyaux-Angoulême (3-6, 11). Mais Massip enchaîne (3-9, 14). Soyaux-Angoulême ne trouve pas les bons réglages, Nabou écope d’un carton jaune ce qui profite aux Aixois qui creusent l'écart (3-15, 39). 

Mais alors que Provence Rugby semble boucler une première période majuscule, Soyaux-Angoulême revient dans le match au bout du premier acte. Jones déjà impeccable au pied file aplatir, avant de passer la transformation (10-15, 40+1). En seconde période, Soyaux-Angoulême revient avec de meilleures intentions. Malet, le joueur de Provence se met à la faute et laisse les siens à 14 pour 10 minutes. Dans la foulée, le SA XV en profite pour filer à l’essai par Belzons, Jones transforme et permet aux Angoumoisins de basculer en tête pour la première fois de la rencontre. Dès lors, le SA XV fait le forcing, mais Provence Rugby a cette faculté à gratter des pénalités dans les moments opportuns.

Jones arrache le bonus 

Alors qu’il a perdu tout espoir de victoire dans cette rencontre, Soyaux-Angoulême parvient cependant à se remobiliser en toute fin de match pour glaner un point qui pourrait compter en fin de saison. Sur une énième pénalité concédée par les Provençaux, Jones ne tremble pas face aux perches (23-28, 61). 

Après ce début de saison idéal, les Aixois seront en quête de confirmation dès vendredi prochain lors de la réception de Vannes, tandis que Soyaux-Angoulême sera à la relance à Béziers samedi.

Dorian BERCHENY
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?