Bourduges, le transfert de l’année !

  • Le transfert de l’année ! Le transfert de l’année !
    Le transfert de l’année !
Publié le

Laurent Bourduges a œuvré durant quasiment toute la mandature de Bernard Laporte au sein de la commission des épreuves fédérales. Il figure pourtant sur la liste de Florian Grill. Explications.

Il est un des adhérents de la dernière heure à la cause de Florian Grill. Laurent Bourduge, futur responsable de la commission des compétitions si la liste Ovale ensemble est élue le 3 octobre prochain pour diriger la FFR, est bien connu dans le camp de l’actuel gouvernance. Et pour cause. Le président des Ancizes, "petit club rural", comme il aime le dépeindre, coincé derrière la Chaîne des puys, qu’il a rejoint dès 1988 pour y officier successivement en tant que joueur, éducateur ou encore secrétaire général, a travaillé durant la quasi-totalité du mandat actuel avec l’équipe de Bernard Laporte. Il raconte : "En 2016, dans un contexte auvergnat particulier, nous avons été élus avec quelques présidents de clubs de la région pour mener à bien les affaires du comité. J’en suis devenu le vice-président en charge des compétitions adultes. Dans la foulée, Bernard Laporte a été élu à la presidence de la FFR par les clubs en quête de changement. Et j’ai été invité à intégrer la commission fédérale des épreuves présidée par Thierry Murie." Durant trois ans, Laurent Bourduge œuvre main dans la main avec le vice-président de la FFR. "Le premier signe négatif, je l’ai perçu en juin 2019 justement avec la démission de Thierry Murrie, qui était le vice-président garant de la politique fédérale envers les clubs amateurs. Son départ n’augurait pas de bonnes nouvelles." Il poursuit : "Le second coup de massue est arrivé au printemps dernier, en pleine crise sanitaire de la Covid-19. La FFR a désigné une commission exceptionnelle qui s’est substituée à la commission fédérale des épreuves pour réformer les championnats fédéraux. Avec des montées massives de championnats territoriaux vers les championnats fédéraux et aucune descente. Pour résumer, en un temps record, cette commission exceptionnelle a démantelé tout ce qui avait été fait sur les trois premières années de mandature." Sa décision est prise, il démissionne.

Des déplacements sportifs surréalistes

En Auvergne, les compétences de Laurent Bourduge sont connues et reconnues. Jean-Marc Lhermet, dès l’automne 2019, organise un des premiers "meeting" de Florian Grill au club house des Ancizes. Tout sauf un hasard. La connexion est faite. "Les clubs du territoires ont répondu présents ce jour-là, reprend Laurent Bourduge. Les débats ont été riches. Et le programme Ovale ensemble m’a parlé très fortement. Florian est revenu quelques temps plus tard pour voir la finale de la Coupe du monde et partager une belle cueillette de cèpes dans notre club. J’ai été définitivement conquis par l’homme." Sa feuille de route, en cas d’élection, Laurent Bourduge la connaît. "Son objectif, ce sera d’aider les ligues à reconstruire des compétitions régionales, souligne Grill, à recréer des zones géographiques pour limiter les kilomètres des clubs." "Avec la création des Ligues, quand dans la notre (Aura), nous avons regroupé les quatre anciens comités : les Alpes, l’Auvergne, la Drôme-Ardêche et le Lyonnais, nous avons essayé de limiter les dégats, reprend le président des Encizes, mais les club ont très vite pointé du doigt la perte de proximité avec leurs interlocuteurs. Et certaines zones géographiques sont soumises à des déplacements sportifs surréalistes pour des matchs de championnats régionaux." Le défi s’annonce de taille, mais l’homme a des convictions. Ses choix, il les assume, même si il se refuse à tout commentaire sur la liste menée par Bernard Laporte. "Ce que je sais, c’est que cette liste Ovale ensemble, elle est construite pour redonner sa place au rugby, avec un vrai rôle sociétal. Pour conquérir de nouveaux licenciés. Et permettre à nos enfants de se construire avec courage et respect."

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 0,99€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 20h30 la veille
  • Les newsletters exclusives
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?