Les Damiers métamorphosés face à Colomiers

  • Peter Saili, le numéro 8 de Valence-Romans, a effectué un retour de première classe.
    Peter Saili, le numéro 8 de Valence-Romans, a effectué un retour de première classe. Icon Sport
Publié le

La saison dernière les Damiers avaient attendu la 8e journée pour décrocher leur première victoire. Vendredi soir pour l’entame de la saison, ils n’ont laissé aucune chance à Colomiers.

Rien ne pouvait perturber les hommes de Johann Authier, y compris la blessure à l’échauffement de leur capitaine Armary. "Nous nous sommes adaptés", insistait le boss du sportif. Oui, vendredi la machine drômoise au terme d’une première période de haut vol a mis sous l’éteignoir une équipe columérine attentiste et dépassée dans tous les compartiments.

Cela avait été vu en amical contre Provence – Rugby (20 – 19), les Damiers ont franchi un palier. Un pack de fer, avec une mêlée solide qui a remporté des ballons décisifs. Une domination sans partage qui a offert l’occasion à Javaux de montrer qu’il n’avait rien perdu de sa précision. Johann Authier affichait un sourire de circonstance. "Ce que je retiens, c’est cet état d’esprit que nous avions entrevu lors des matchs de préparation. Nous sommes dans la continuité. Nous avons été costauds en conquête dans les impacts. Nous avons été solides dans nos temps faibles. Nous avions ciblé ce match. C’est une belle victoire collective. On a eu une vraie tuile à l’échauffement avec la blessure de notre capitaine Armary (commotion, N.D.L.R.). C’est un élément important en touche. Nous nous sommes donc adaptés, et c’est aussi une belle satisfaction, cette capacité d’adaptation. Restons humbles, cela ne fait pas de nous des champions du monde. On n’est pas dans la même cour que Colomiers. Il va falloir nous battre tout au long de la saison. Il nous reste encore du travail".

Le retour de Peter Saïli

Victime d’une rupture du tendon rotulien en décembre, c’était le grand retour du troisième ligne centre, l’ex Palois Peter Saïli. Et quel retour ! Il a crevé l’écran par sa disponibilité, sa détermination. Quelle puissance ! Ses impacts ont fait très mal aux Columérins. En défense il s’est multiplié et a asséné quelques tampons spectaculaires et efficaces. Il a participé activement à l’action qui amène l’essai de Codjo. Il est sorti à la 52e minute sous les applaudissements. Le retour gagnant du Néo-Zélandais est une très bonne nouvelle pour le staff drômois.

Du côté columérin, Julien Sarraute affichait sa déception : "C’est une belle victoire et méritée de Valence - Romans. On a été trop attentistes. Nous avons évolué par réaction. On a fait illusion quand nous étions en supériorité numérique en seconde période (15 contre 13). C’est clair nous ne sommes pas rentrés dans ce match avec les qualités rugbystiques nécessaires pour rivaliser avec nos adversaires. C’est un bien pour un mal. À nous de nous remettre au travail pour repartir du bon pied".

Denis RAVANELLO
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?