Provence Rugby est déjà d’attaque

  • Clément Darbo et les joueurs aixois ont réussi le premier gros coup de ce championnat de Pro D2 en allant gagner dehors.
    Clément Darbo et les joueurs aixois ont réussi le premier gros coup de ce championnat de Pro D2 en allant gagner dehors. Icon Sport
Publié le

Les joueurs de Fabien Cibray ont signé la seule victoire à l'extérieur sur les cinq rencontres qui ont pu avoir lieu. A Chanzy, les Aixois ont montré qu'il fallait compter sur eux.

Aix-en-Provence ne perd pas les mauvaises habitudes. Après six mois d’arrêt, Clément Darbo et ses partenaires ont redémarré de la meilleure des manières. À l’image de leur succès inaugural de la saison passée à Mont-de-Marsan (42-12) où ils avaient déjà marqué les esprits. Cette fois-ci les Provençaux l’ont emporté en Charente (28-23) pour une première. Ils y avaient trébuché les deux saisons précédentes.

Ambitieux, le club présidé par Denis Philippon entend poursuivre sa mue et s’approcher petit à petit des places qualificatives pour les phases finales avant d’intégrer un jour le Top 14. Douzièmes au moment de l’arrêt de la compétition en mars dernier, les Aixois restaient sur un dernier lourd revers (30-3) à Colomiers, le surprenant leader.

Mais c’est une autre histoire qui démarre et désormais les "Noirs" de Provence veulent gagner en constance comme l’a martelé tout au long de la préparation leur jeune mais toujours exigeant manager Fabien Cibray. Défaits deux fois face au RCT (47-5) et sur le fil contre Valence-Romans (20-19) en match amical, les Aixois ne semblaient pas inquiets outre-mesure. Il faut dire que l’effectif a peu bougé au cours de l’été et que le recrutement, peu quantitatif a été qualitatif avec notamment les arrivées de joueurs estampillés Top 14 comme Ludovic Radosavljevic, l’enfant du pays triple champion de France (2010,2017,2018) de retour dans son club formateur et intronisé capitaine, Mike Corbel, mais aussi Théo Belan et le prometteur Lucas de Coninck, passé par Montpellier. N’oublions pas non plus l’arrivée en cours de saison dernière du deuxième ligne international Julien Ledevedec.

Un début de saison canon ?

Vendredi soir, grâce à la botte de Florent Massip, leur artilleur en chef, ils ont frappé un grand coup d’entrée. Chez un concurrent direct pour la qualification aux phases finales. Massip, cinquième meilleur réalisateur du Pro D2 lors de l’exercice 2018-2019 sanctionnait l’indiscipline charentaise tandis que la défense aixoise livrait une solide partition. Offensivement, il y eut aussi quelques belles choses symbolisées par un centre du terrain Belan - Delage en vue. De quoi satisfaire Fabien Cibray : " Les garçons ont pris le score, ont su le tenir et même le faire évoluer au fil du match. On a été mis en difficulté dans les rucks en amical, on a rectifié le tir. On a été très fort défensivement notamment." Des propos corroborés par le numéro huit Charles Malet. "On est très content. Quand on gagne à l’extérieur on dit que c’est là que l’on forme des groupes. C’est bien de démarrer la saison de la sorte. Pendant la préparation on a bien bossé, on s’entendait bien, il fallait que l’on soit récompensé ce soir. Ce n’était pas une partie facile mais on a su mettre les ingrédients. On a su faire le dos rond dans nos temps faibles et quand on a eu des occasions pour marquer on l’a fait. On a eu su rester froid et relever la tête dans les moments compliqués."

Hmilité et tête froide

En revenant victorieux de cette première sortie, les Aixois ont jeté les bases d’un exercice qu’ils espèrent bien plus accompli. Avant les réceptions consécutives de Vannes et Nevers, et un déplacement à Oyonnax, l’humilité est toutefois de mise. "Nous sommes très contents mais nous avons le reste du bloc qui est très compliqué donc on va garder la tête sur les épaules et rester humbles. Ça lance bien la saison, comme l’an passée à Mont-de-Marsan, mais il faut continuer à travailler. Provence Rugby doit encore progresser" lâchait Malet vendredi soir. Progresser et engranger pour ne rien regretter, le credo des Aixois dans ce nouveau Pro D2. Attention, poil à gratter !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?