Toulon - Lyon : Bastareaud est de retour !

  • Après une sortie convaincante sous le numéro 8 face au Racing, Mathieu Bastareaud va passer à Mayol un match révélateur. Photo Iconsport
    Après une sortie convaincante sous le numéro 8 face au Racing, Mathieu Bastareaud va passer à Mayol un match révélateur. Photo Iconsport
Publié le

Seize mois après son dernier match à mayol, il revient sur la pelouse de ses exploits sous le maillot du RCT, conscient de passer un grand test quant à sa reconversion comme numéro 8.

Cette fois-ci, ce sera donc la bonne. Après avoir "esquivé" son retour sur la Rade sous les couleurs lyonnaises la saison dernière afin de s’éviter une réception houleuse dans un contexte étrange (pour rappel, il n’avait rejoint Lyon en provenance de Toulon que pour quelques mois, en raison de sa non-sélection pour la Coupe du monde, avant de s’envoler pour les États-Unis), Mathieu Bastareaud effectuera bel et bien son come-back sur la pelouse de Mayol. Cette même pelouse qu’il avait quittée après un moment d’émotion bien méritée le 19 mai 2019, alors que tout le rugby français qu’il reviendrait naturellement au bercail après son escapade américaine…

Alors, le public toulonnais aura-t-il pardonné à Bastareaud ? On serait plutôt enclin à penser que oui, les Varois ayant parfaitement compris le désir de son ancien chouchou de changer d’air après sa désillusion japonaise. Le lien entre Bastareaud et Toulon étant d’ailleurs bien loin d’être coupé, puisque sa famille y réside encore que Bastareaud vient visiter le plus souvent possible, comme ce fut encore le cas en début de semaine.

Sa reconversion, une idée de Patrice Collazo

La vraie question, alors ? Elle se pose tout bonnement sur le plan sportif puisqu’en s’exilant à Lyon, Bastareaud a aussi voulu relever le défi que lui avait également proposé Patrice Collazo : celui de se recycler en numéro 8. Auteur d’une première sortie plus que convaincante face au Racing malgré la défaite (décisif par une charge au milieu du terrain sur la première réalisation des siens, puis auteur de son propre essai au bout d’une combinaison en peel-off dans le couloir spécialement imaginée pour lui), Bastareaud sait pertinemment qu’il passera à Mayol, qui plus est un dimanche en prime time, son véritable match révélateur face au vétéran Sergio Parisse. Le genre de match dont raffole le numéro 8, qui confiait en début de saison "apprécier d’apprendre tous les jours dans la découverte du poste. Ça me donne un peu de fraîcheur, je me sens comme un jeune joueur qui redécouvre le rugby. Pour moi, c’est une belle opportunité dans laquelle je me régale, que ce soit lors des matchs ou des entraînements."

"Recentrage" en 2e mi-temps ?

Un état d’esprit apprécié par son manager Pierre Mignoni, heureux de voir son protégé s’épanouir dans cet ultime challenge. " Il a eu beaucoup de courage en acceptant de changer de poste, nous confiait en début de saison le manager lyonnais. Moi, en tant que joueur, je n’aurais jamais osé le faire ! Maintenant, il faut aller au bout des choses. Et on va y aller ensemble." Voilà pourquoi, malgré la pénurie qui frappait Lyon cette semaine aux postes de centre (absences de Ngatai, Barassi et peut-être Regard), la question d’un retour de "Basta" au centre pour parer au plus pressé n’a pas été retenue... pour le moment. "Il a déjà fini le match contre le Racing au centre, souriait Mignoni. Alors, qui sait ce qu peut arriver ce week-end..." Voilà qui rappelerait en tout cas de bons souvenirs à Mayol qui, pour la première fois, tremblera plus que vibrera aux charges de son chouchou…

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Nicolas ZANARDI
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?