Les Reds en finale

  • The Reds regroup during the super rugby match between the Cell C Sharks and the Queensland Reds at Jonsson Kings Park Stadium in Durban, South Africa 19th April 2019. Photo: Steve Haag / Icon Sport
    The Reds regroup during the super rugby match between the Cell C Sharks and the Queensland Reds at Jonsson Kings Park Stadium in Durban, South Africa 19th April 2019. Photo: Steve Haag / Icon Sport Steeve Haag / Icon Sport - Steeve Haag / Icon Sport
Publié le

La demi-finale australienne a rendu son verdict : en venant à bout des Rebels (25-13), les Reds iront défier les Brumbies à Canberra samedi.

C’est en deuxième mi-temps que les Reds prennent l’ascendant et inscrivent deux nouveaux essais face à une attaque adverse qui reste désespérément muette. Mais la première mi-temps fut très disputée. Pas gênés par le fait de jouer sur le terrain des Reds, les Rebels prennent le match à bras-le-corps et surprennent tout le monde en offrant un jeu ambitieux, cherchant la largeur du terrain le plus rapidement possible pour déborder. Cela faillit réussir quand, sur une transversale de To’omua, Kellaway récupère pour marquer mais en posant le pied sur la ligne. Voyant qu’en élargissant le jeu, les trois-quarts arrivent à faire de longues percées, To’omua continue à lancer les ballons. Sauf que Petaia lit parfaitement le jeu des Rebels pour intercepter le ballon et filer à l’essai. Les Reds, qui prennent les points à la moindre occasion pour asseoir leur domination, mettent ainsi la pression sur les Rebels (10-3 après vingt-quatre minutes). Le jeu est animé et les Rebels se montrent menaçants par Koroibete. C’est d’ailleurs lui qui parvient à transpercer la défense des Reds en récupérant un ballon posé par Haylett-Petty. 10-10 à la mi-temps, tout reste à faire.

Première finale pour Brad Thorn

Dès le début de la deuxième mi-temps, les Reds frappent un grand coup sur une percée du centre remplaçant Paisami qui retrouve l’ailier Daugunu qui fixe parfaitement le dernier défenseur des Rebels pour donner au deuxième ligne Salakaia-Loto qui marque pour son cinquantième match de Super Rugby. Le tournant du match survient à la 54e minute quand To’omua doit laisser sa place pour une blessure aux adducteurs, peu après la sortie de Haylett-Petty. Du coup, les Rebels perdent leur animateur. Et Deegan, son remplaçant, très bon au pied mais pas balle en main, n’arrive pas à peser sur la défense des Reds.

Et ces derniers, grâce à leurs avants, marquent leurs adversaires physiquement, notamment par Tupou. Prenant un ballon remis à l’intérieur par Hegarty, il transperce le rideau défensif pour donner, d’une passe magistrale, le ballon d’essai à son ailier Daugunu, l’homme du match. 25-13 à cinq minutes de la fin, il n’y a plus de suspense et les Reds peuvent savourer leur victoire et se préparer pour la finale contre les Brumbies dans une semaine. Belle satisfaction pour le manager néo-zélandais Brad Thorn, champion du monde 2011, pour sa première expérience à ce niveau.

Jacques BROQUET, correspondant
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?