Kolbe, au-delà du phénomène

  • Cheslin KOLBE of Toulouse duirng the Top 14 match between Toulouse and La Rochelle at Ernest-Wallon stadium, in toulouse, France on September 12th, 2020.
Photo : Patrick Derewiany / Icon Sport
    Cheslin KOLBE of Toulouse duirng the Top 14 match between Toulouse and La Rochelle at Ernest-Wallon stadium, in toulouse, France on September 12th, 2020. Photo : Patrick Derewiany / Icon Sport Patrick Derewiany / Icon Sport - Patrick Derewiany / Icon Sport
Publié le , mis à jour

Encore exceptionnel contre La Rochelle, Cheslin kolbe est plus que jamais l’arme fatale des Rouge et Noir au moment de défier l’Ulster. Impressionnant par sa vitesse et ses appuis, il l’est aussi et surtout par sa panoplie ultra complète. Son ancien coéquipier, Maxime Mermoz, décrypte.

C’était début août 2018. Maxime Mermoz, tout juste revenu dans son club formateur, débutait ses premières séances collectives avec le Stade toulousain au cœur d’un stage en Andorre. L’occasion de découvrir ses nouveaux partenaires. Du moins, surtout l’un d’entre eux… "J’avais déjà vu jouer Cheslin Kolbe et j’avais discuté avec des mecs ayant évolué avec lui, raconte-t-il aujourd’hui. Mais il faut le côtoyer sur le terrain pour se rendre compte. Je me souviens encore de ce premier entraînement avec lui. On a fait du mouvement général, avec du rugby à toucher. Le problème ? C’est que, même là, tu ne le touches pas ! Tu as beau te préparer, te baisser ou faire ce que tu veux, c’est impossible. Il est insaisissable." Depuis son arrivée à Ernest-Wallon, à l’été 2017, Kolbe ne cesse d’illuminer le Top 14 et d’atteindre des sommets toujours plus hauts. Une succession exceptionnelle de prestations XXL qui lui ont enfin permis d’intégrer les Springboks, d’en devenir un titulaire indiscutable et, dans la foulée d’un titre dans le Rugby Championship, de devenir champion du monde en 2019, en s’offrant notamment une merveille d’essai en finale contre l’Angleterre. Aujourd’hui, le génial feu follet sud-africain est incontestablement le meilleur attaquant de la planète rugby. Et, au passage, le plus spectaculaire. Le week-end dernier, il a encore livré un récital face à La Rochelle avec, à la clé, un doublé et cinq franchissements. Un danger permanent pour ses adversaires et une aubaine pour ses partenaires. Une performance qui a, encore une fois, été accompagnée de nombreuses louanges. Logique, tellement logique. "Il est différent et c’est une vraie bonne nouvelle pour les écoles de rugby, se rejouissait un jour son entraîneur Ugo Mola. Dès qu’il touche le ballon, il se passe quelque chose. Donc, quel que soit le poste, tu le mets sur le terrain et tu en fais en sorte qu’il en passe le plus possible entre ses mains (sourires). Cheslin, avec son 1,71 m et ses 75 kg, est l’antinomie du rugby qu’on nous a vendu pendant des années."

L’homme "atout" faire

Si sa vitesse, ses appuis et ses crochets sont si souvent mis en lumière, Kolbe impressionne aussi et surtout par la panoplie complète qui est la sienne. "Il est capable de tout faire, assure Mermoz, qui a joué à ses côtés pendant deux saisons. En fait, Cheslin n’a pas de défaut. C’est tellement rare. Il est technique, rapide, intelligent, explosif, possède une détente folle… Vous pouvez le mettre partout dans une composition. Vous allez rire mais, si on le mettait deuxième ligne, il s’en sortirait et irait sauter en touche ! Et, pour ne rien gâcher, c’est un garçon extrêmement gentil et abordable." Voilà pourquoi il s’est naturellement imposé comme le chouchou des supporters des Rouge et Noir. Voilà aussi pourquoi il est, à l’heure d’entamer la phase finale européenne contre l’Ulster, l’arme fatale du Stade toulousain. Parce qu’il pourra débloquer n’importe quelle situation mais également parce qu’il concentrera toute l’attention des Irlandais. Dimanche, il devrait être aligné à une aile, lui qui a été sacré champion de France à l’arrière en juin 2019, qui avait été royal à l’ouverture au Racing la saison passée, qui a déjà dépanné en 9 et qui peut même glisser au centre en cas de nécessité. Kolbe, l’homme "atout" faire.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?