Vannes comme à la maison

  • Pierre Popelin a réalisé une très grande performance à Mont-de-Marsan. Auteur notamment d'un 5/6 au pied
    Pierre Popelin a réalisé une très grande performance à Mont-de-Marsan. Auteur notamment d'un 5/6 au pied Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Les Vannetais se sont imposés 19-15 vendredi soir au stade André et Guy Boniface. Un succès qui leur permet d’enchaîner un cinquième succès consécutif face aux Montois dont un deuxième dans les Landes.

C’était la grande envie des supporters et du staff montois avant le coup d’envoi de la rencontre: ne pas voir devant leurs yeux une cinquième victoire consécutive des Vannetais face à leurs protégés. Pourtant, ce vendredi soir, les Bretons ont une nouvelle fois endossé le rôle de "bête noire" des Landais. Plus réalistes et moins indisciplinés, ils ont réussi le bon coup loin de leurs bases, celui qu’ils étaient venus chercher, comme l’explique leur entraîneur Jean-Noël Spitzer : "On a parlé de notre série positive dans le vestiaire face à cette équipe. On savait que venir gagner ici n’était rien d’insurmontable puisqu’on s’y était déjà imposés il y a deux ans."

Pourtant en début de rencontre, malgré une première pénalité de Pierre Popelin, c’est Mont-de-Marsan qui avait le plus la main sur le ballon. Deux réussites face aux perches pour Laousse-Azpiazu permettaient aux Landais de prendre le score avant que n’arrive le seul essai breton du match. Après une touche vannetaise mal négociée en fond d’alignement, Kevin Burgaud surgissait à la dix-septième minute et transperçait le rideau défensif montois pour plonger dans l’en-but. Une réalisation suivie moins de dix minutes plus tard par l’exclusion de l’ailier montois Naituvi, après un plaquage dangereux.

Des faits de jeu qui ont douché le stade André-et-Guy-Boniface, voyant le spectre d’un nouveau revers face aux Morbihanais se hisser au-dessus de leur tête. Leurs inquiétudes se sont vérifiées, les Montois n’ont, par la suite, jamais réussi à reprendre la maîtrise de ce match.

Le récital de Popelin

Ce n’est un secret pour personne, pour s’imposer à l’extérieur il est primordial de faire preuve d’un grand réalisme et d’occuper le terrain adverse dès que l’occasion se présente.

Les Vannetais ont parfaitement rempli ces deux critères ce vendredi soir et le demi d’ouverture Pierre Popelin en est le principal responsable. Pour sa deuxième titularisation de la saison en numéro dix, il a fait preuve d’un grand sang froid face aux perches, avec cinq coups de pied réussis en six tentatives. Au-delà de sa fiche de statistiques bien remplie, le joueur formé à La Rochelle a également su user de son long jeu au pied en seconde période, lorsque les Montois poussaient pour revenir dans le match.

Une performance qu’a forcément appréciée le principal intéressé : "C’est clair que ça me fait plaisir de réussir des matchs comme ça, à un poste que je redécouvre quelque peu. C’est mon poste de formation mais j’ai le plus souvent évolué à l’arrière, donc c’est un retour aux sources réussi, c’est certain. J’espère que ça va continuer ainsi."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Vincent Franco
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?