Le Roux, Kolbe, Vunipola... Le XV des quarts de finale

  • Camille Chat (Racing 92), face à l'ASMCA.
    Camille Chat (Racing 92), face à l'ASMCA. Icon Sport
Publié le

Une majorité de toulousains, des racingmen et quelques surprises, découvrez l'équipe type des quarts de finale de Champions Cup.

1. Mako Vunipola (Saracens)

Le pilier gauche anglais a réalisé une énorme performance défensive face au Leinster avec 18 plaquages.

2. Camille Chat (Racing 92)

L'international français était partout à Clermont. 16 mètres parcourus en 6 courses avec le ballon pour le Racingman.

3. Vincent Koch (Saracens)

Tout comme Vunipola à gauche, le pilier droit des Sarries a plaqué sans compter à l'Aviva Stadium, 15 plaquages à son actif.

4. Bernard Le Roux (Racing 92)

Le deuxième ligne francilien a été au four et au moulin au Michelin, autant en attaque qu'en défense.

5. Maro Itoje (Saracens)

Comme à son habitude, le deuxième ligne a dominé physiquement ses adversaires. Une activité en défense également impressionnante avec 19 plaquages.

6. Jerome Kaino (Toulouse)

Le patron du pack d'avants toulousain a réalisé une performance comme à son habitude, sans éclat mais terriblement efficace.

7. Jacques Vermeulen (Exeter)

Deux essais et quinze plaquages pour Vermeulen face aux Saints. Un match plein pour le troisième ligne sud-africain.

8. Selevasio Tolofua (Toulouse)

Véritable poison dans les rucks, le numéro 8 toulousain a été un des grands artisans du large succès des Rouge et Noir face à l'Ulster.

9 - Antoine Dupont (Toulouse)

L'international français a encore pesé dans l'axe. Auteur d'un essai, et d'une percée incroyable, il a fait ce qu'il sait faire de mieux : jouer de ses appuis. Il a également collé au ballon.

10 - Alex Goode (Saracens)

On pensait que l'absence d'Owen Farrell allait peser, mais Goode a formidablement fait l'intérim. Un ouvreur offensif, prêt à chaque instant à attaquer la ligne. Il a donné de la vitesse au jeu des Sarries.

11 - Cheslin Kolbe (Toulouse)

Encore une fois, l'ailier a fait parler la poudre. Il marque deux essais pour débloquer le compteur toulousain. Propre sous les ballons hauts, plaqueur acharné, il est logiquement élu homme du match. 

12 - Pita Ahki (Toulouse)

Ce centre dont on ne parle pas assez en France et pourtant, si nécessaire au Stade. Dès qu'il touche le ballon il avance, créer des brèches, et cherche souvent la passe aorès contact. Récompensé d'un bel essai. Et quelle débauche d'énergie en défense. 

13 - Duncan Taylor (Saracens)

Le centre écossais a fait parler sa puissance pour mettre les Sarries dans l'avancée. Il marque un essai crucial en première mi-temps. Il réalise aussi une solide prestation en défense avec 11 plaquages. 

14 - Jack Nowell (Exeter)

Dès qu'il touchait le ballon, il avançait. Auteur d'une percée où il vient à bout de trois défenseur et marque un essai.  

15 - Simon Zebo (Racin 92)

Le joueur irlandais a prouvé que malgré l'arrivée de Beale et une saison précédente en demi-teinte, il avait encore sa place dans l'effectif du Racing.

Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?