La tête pensante : Jean Fabre, président d'exception

  • Jean Fabre. Jean Fabre.
    Jean Fabre. Archives municipales de la ville de Toulouse.
Publié le

Agrégé de mathématiques, ancien numéro 8 international, il prit la tête du club en 1980 et déploya ses talents de visionnaires.

E n 1980, un nouveau président est élu. Il a su convaincre l’Assemblée Générale avec un projet novateur. Il s’appelle Jean Fabre, il a 45 ans. C’est un ancien très bon joueur, 8 fois international dans les années 60, et même capitaine du XV de France. Il avait de la classe, mais manquait de puissance physique. Devenu ensuite professeur agrégé de mathématiques, cet homme courtois et distingué va révolutionner son club. Il mettra fin aux guerres de clan par son autorité naturelle, sa prestance et la force de son intelligence. Rarement, un président aura à ce point métamorphosé un club sans lui apporter une fortune personnelle (rappelons aussi le travail Max Guibert et de Christian Massat ses fidèles lieutenants).

Identité

Jean Fabre va le lancer vers la modernité avec toute une série de choix judicieux dont évidemment celui de faire confiance à des techniciens d’exceptions, Bru puis Villepreux. Jean Fabre comprit aussi rapidement que son club devait avoir une vraie identité : « Nous avions décidé que tous les entraîneurs devaient appliquer le même style et la même philosophie pour que nos jeunes découvrent l’équipe première dans les meilleures conditions », nous confiait-il en mai dernier. Christian Gajan explique : « Oui, c’était un visionnaire, il a inventé le professionnalisme. Le Stade ça souvent marché avec un couple président-entraîneur. Le couple Fabre-Villepreux fut décisif, après il y eut Bouscatel-Novès. » Jean Fabre mit quatre ans à trouver le chemin du succès sans dévier de ses convictions, dans des conditions assez ardues. Puis son modèle commença à triompher. Il parlait d’un « professionnalisme de proximité », il mit en place un centre de formation, un système de partenariats moderne avec le monde économique.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?