Rouen veut enfin lancer sa saison

  • Première semaine d’entraînement au complet pour les Rouennais de Jordan Michallet qui seront dans la meilleure disposition pour affronter Biarritz dans leur antre.
    Première semaine d’entraînement au complet pour les Rouennais de Jordan Michallet qui seront dans la meilleure disposition pour affronter Biarritz dans leur antre. Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Le club normand a eu fort à faire la semaine passée à Perpignan et la réception de Biarritz devrait lui donner de nouveau du fil à retordre.

On ne peut pas dire que Rouen a déjoué face à Perpignan, Rouen n’avait tout bonnement pas (encore) les armes physiques pour rivaliser avec une équipe de Perpignan qui on le sait est royale chez elle. Pourtant Rouen a fait bonne figure et aurait mérité ce point de bonus défensif qui tendait les bras au pied de Michallet sur la transformation de l’essai rouennais de fin de match.

Mais la bonne nouvelle c’est que, enfin, Rouen a pu s’entraîner normalement cette semaine. Fini les groupes de 4 à 6 joueurs par ateliers de renforcement ou de cardio sans ballons, retour des mises en place, et des vraies situations de jeu et de contact. Car le constat de cette période sanitaire tumultueuse, c’est que Rouen n’était pas prêt face à Perpignan, et pourtant dans un match peu enlevé, Rouen a failli ramener quelque chose.

Le vrai premier test, c’est Biarritz, qui a plutôt bien réussi son début de championnat (2 victoires, 1 défaite bonifiée), actuel second, avec une équipe solide, qui même en danger a l’expérience nécessaire pour contrôler une rencontre.

L’envie de bien faire

Rouen, outre les tests positifs, a aussi perdu du monde sur blessure, et déjà la liste s’allonge. Kevin Milhorat est opéré (plaque dans sa main cassée). Lucas Cazac, rupture des ligaments ne reviendra pas de sitôt. Domenech s’est blessé la semaine passé à l’entraînement. De son côté Thomas Lainault, a eu le péroné luxé face à Perpignan, et Jonathan Giraud se ressent d’une torsion à la cheville. Richard Hill le constate, c’est sa préparation la meilleure qui a eu lieu cette semaine, car tout le monde était sur le pont. Donc le groupe sera dans les meilleures dispositions possible. Mais une seule semaine à plein, ça semble un peu court pour pouvoir rivaliser avec un des favoris du championnat. "On doit avoir confiance et imprimer du rythme, on a cette saison un bon groupe, bien équilibré, avec des vrais joueurs d’expérience qui doivent nous apporter la sérénité qui nous a manqué sur certaines fins de rencontres l’an passé", constate Thomas Lainault, sur le bord du terrain. On sent donc de l’envie de bien faire et des choses positives, les joueurs ne rechignent pas à la tâche et font les efforts et même plus pour être au niveau de l’enjeu. C’est le terrain qui décidera si Rouen a de meilleures armes cette saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Gaël LECOEUR
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?