L’Usap est renversante

  • Perpignan, malmené en première période, a su renverser le match et s'imposer à Carcassonne
    Perpignan, malmené en première période, a su renverser le match et s'imposer à Carcassonne Icon Sport - Icon Sport
Publié le , mis à jour

Menée 15-0 et défaillante en conquête, la formation catalane a dompté le vent et s’est finalement imposée à Carcassonne. Portée par un Ben Volavola en forme internationale.

Perpignan revient de loin. "C’est un petit miracle", concédait même Patrick Arlettaz au coup de sifflet final, ce dimanche à Carcassonne. Indisciplinée, muselée, bousculée en conquête puis très vite menée 15 à 0 par la botte de Lucas Méret, l’Usap a finalement trouvé les ressources pour décrocher sa première victoire de la saison à l’extérieur. Comment ? Dans des conditions climatiques très austères, et face au vent presque hivernal d’Albert-Domec en première période, les coéquipiers de Damien Chouly ont d’abord vécu un cauchemar. Rucks, groupés-pénétrants, mêlées, touches… aucun secteur de la conquête catalane n’a été épargné. Dos au mur, les Sang et Or ont trouvé les ressources derrière un jeu un peu moins ambitieux qu’à l’accoutumée, mais on ne peut plus efficace. "C’est toujours très compliqué de venir ici, encore plus quand il y a 80 km/h de vent et de la pluie. Ce n’était pas le match parfait, mais les trois-quarts ont su planter les banderilles quand il le fallait. À 15-0, je n’étais pas persuadé qu’on allait gagner, mais je savais que ça allait s’inverser en seconde période. Je voulais surtout que l’on marque avant la mi-temps", commente Patrick Arlettaz.

21 POINTS POUR BEN VOLAVOLA

Souhait exaucé pour l’entraîneur catalan. À quelques minutes de la pause, malgré une situation d’infériorité numérique et alors qu’ils refusaient toute tentative de pénalité face au vent, les Catalans ont trouvé l’en-but adverse grâce au premier essai de Ben Volavola sous ses nouvelles couleurs. Repositionné en second centre en remplacement d’Afusipa Taumoepeau, l’habituel demi d’ouverture est assurément l’homme du match. Parfait buteur, le Fidjien n’a pas tremblé. Son 6 sur 6 face aux perches a conduit l’Usap vers un précieux succès. C’est la première fois depuis son arrivée en France que Ben Volavola inscrit autant de points au cours d’un match (21 au total, N.D.L.R.). "Je suis très content de cette victoire avec des conditions très difficiles, un vent très fort. J’ai tout donné pour l’équipe", déclare humblement Volavola. Pour l’Usap, "tout n’a pas été parfait" une nouvelle fois, comme soulignait Damien Chouly. "Il y avait beaucoup de déchets… mais on a réussi à aller chercher cet essai salvateur. C’est rare de gagner des matches avec autant de difficultés en conquête. On a fait le dos rond, on n’a rien lâché", conclut le troisième ligne et capitaine. D’autant que deux réceptions à Aimé-Giral, face à Mont-de-Marsan et Grenoble, pourraient permettre aux Sang et Or de lancer définitivement leur saison.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Émilien VICENS
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?