Cazères-Le Fousseret, jouez jeunesse !

  • La jeunesse de l’UCF prête à relever le défi en Honneur.
    La jeunesse de l’UCF prête à relever le défi en Honneur. - Léa Forrat
Publié le

Promue à l’intersaison en Honneur, l’entente compte sur la jeunesse de ses troupes pour bien figurer à ce niveau de compétition.

Cazères - le Fousseret est le fruit d’une union actée au printemps 2016. À ce jour, le groupe senior évolue pour la première fois de sa jeune histoire en Honneur. L’entente est fière d’évoluer au sommet de la hiérarchie de la Ligue, elle compte se donner les moyens pour s’inscrire dans la durée.

Pour se maintenir à ce niveau, dirigeants et cadres techniques de l’UCF ne comptent pas casser leur tirelire et solliciter de vieux briscards des stades. Au contraire, ils ont un tout autre mode de fonctionnement, celui de récolter les fruits issus de leur propre verger Depuis leur mariage de raison, Cazériens et Fousseretois ont fait le choix d’investir dans la formation.

"Lorsque nous avons mis en place, la fusion. Notre projet était d’évoluer au sein des deux équipes seniors avec un maximum de joueurs issus du Fousseret et de Cazères, argumente, le coprésident, Fabrice Ferrié. Voilà pourquoi nous avons fait le forcing sur l’école de rugby ainsi que sur les catégories U 16 et U 18. Actuellement, au sein de l’école de rugby, on comptabilise 120 licenciés lesquels sont encadrés par 40 éducateurs et intervenants. Déjà, on commence à avoir le retour sur investissement. L’an dernier, quatre juniors évoluaient régulièrement en équipe fanion."

"1999-2000", génération dorée

Pour cet exercice en cours, le groupe senior coaché par le duo Raufast -Séguéla est alimenté par d’anciens juniors des Portes du Comminges (regroupement Mazères, Cazères, Le Fousseret), finalistes 2016 et champions de France Philiponeau en 2017. "C’est la génération 99-2000. Une génération dorée, ajoute Fabrice Ferrié. En cadets, c’était une équipe talentueuse, elle avait remporté le championnat Grand-Sud Teulière. Ils se sont ensuite affirmés en junior. En senior, ils amènent la fraîcheur de leurs vingt ans. Pour la vie du groupe, ce n’est que du positif." L’entame de championnat a été également positive. Lors de la journée inaugurale, les Commingeois ont dominé les Baronnies (62-0). Une performance qui ne fait pas tourner la tête aux dirigeants. Ces derniers n’ont pas défini d’objectif sportif, ils souhaitent tout simplement voir leurs jeunes s’épanouir dans la compétition phare de la Ligue.

Didier NAVARRE
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?