Germain, comme aux plus grands jours

  • Germain, comme aux plus grands jours
    Germain, comme aux plus grands jours Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Gaëtan Germain a signé à Paris sa première performance majeure sous le maillot de sa nouvelle équipe de Bayonne. Cet artilleur de génie, dont la stature avait vraiment éclaté à Brive, où il avait été élu meilleur réalisateur du Top 14 lors de la saison 2013-2014, a réalisé un sans-faute inestimable face aux perches (quatre pénalités et deux transformations).

Dans le jeu courant, il a agrémenté une très bonne copie d’ensemble, de cette interception assassine sur Gaël Fickou (46e). Le Stade venait juste de revenir à égalité trois minutes auparavant. Sa course en solo de soixante mètres, rapide, très rapide, a séché les hommes de Gonzalo Quesada. « Cette action est vraiment le tournant de la rencontre. ça nous a fait un mal fou alors qu’on essayait de donner du volume à notre jeu », a déclaré le manager parisien. « C’est un simple fait de jeu. Notre défense a très bien pressé et j’ai un peu anticipé. Ce n’est pas un exploit non plus », a relativisé l’intéressé, comme il en a l’habitude, à l’issue d’une partie au cours de laquelle il a inscrit vingt et un points.

À 30ans, son total personnel a dépassé les 1 800 points inscrits en Top 14. S’il devait connaître l’une de ses années faste (300 points de moyenne à Brive lors de ses quatre premières saisons), il pourrait dépasser la barre des 2 000points en 2021. Gaëtan Germain est arrivé à Bayonne à l’intersaison avec un contrat de deux ans, à la suite de deux mésaventures. Sa trajectoire avait quitté Brive pour Grenoble à la suite d’une descente en Pro D2. Avec Grenoble, il est descendu aussi. À Bayonne comme il le fit en Corrèze, il entend visiblement renouer avec ses années fastes qui l’avaient propulsé homme providentiel d’une équipe acharnée.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Midi-Olympique.fr
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?