Le Racing est en passe de contenir son épidémie... le match face à Toulouse devrait être maintenu

  • L'équipe du Racing 92 lors de la demi-finale de Champions Cup, face aux Saracens.
    L'équipe du Racing 92 lors de la demi-finale de Champions Cup, face aux Saracens. Icon Sport
Publié le

Information Midi Olympique - Récemment touché par une épidémie de Covid 19, le Racing 92 est en passe de contenir le « cluster ». Selon nos informations, les derniers résultats des tests PCR passés par les joueurs, tombés hier soir, plaident en ce sens. De toute évidence, le choc de ce week-end entre le Racing et le Stade toulousain devrait donc être maintenu.

La semaine dernière, nous vous annoncions que le Racing 92 comptait dans ses rangs neuf cas de joueurs positifs au Covid 19, une épidémie entraînant logiquement le report du dernier déplacement des Ciel et Blanc à La Rochelle, prévu le samedi 26 septembre au stade Marcel Deflandre. Dans la foulée, les dirigeants franciliens avaient fermé les portes du centre d'entraînement du Plessis-Robinson (Hauts de Seine) et exigé de tous leurs joueurs qu'ils restent à l'isolement. Hier soir (lundi soir), les dirigeants du Racing 92 ont selon nos informations reçu les résultats des derniers tests auxquels ont été soumis les joueurs et le staff du club et de toute évidence, l'épidémie semble aujourd'hui maîtrisée du côté des Hauts de Seine, puisqu'il ne restait plus, ce mardi matin, que très peu de cas positifs dans l'effectif. Dès lors, il semblerait que le choc Racing / Toulouse, prévu samedi soir à 21 heures, soit maintenu à Paris-La Défense-Arena devant 1000 spectateurs payants.


D'ici là, les Racingmen ont décidé de privatiser un hôtel de la banlieue parisienne où ils se retrouveront (cinquante personnes environ) à partir de jeudi matin et ce jusqu'au vendredi 16 octobre, date à laquelle ils rejoindront Bristol (le lieu de la finale de la coupe d'Europe) via le petit aéroport de Villacoublay, afin de limiter au maximum les contacts avec le monde extérieur. Seuls les joueurs retenus pour le match face au Stade toulousain se rendront samedi soir à Paris-La Défense-Arena. De toute évidence, le Racing 92 a donc mis toutes les chances de son côté afin de pouvoir disputer la finale de Champions Cup face à Exeter (Premiership), dans dix jours. Convenez avec nous qu'il aurait été dramatique, pour la légitimité de la compétition continentale, que le champion d'Europe 2019-2020 soit sacré sur tapis vert...  
 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?