On reprend (presque) les mêmes et on rajeunit encore

  • Anthony Bouthier avec le XV de France
    Anthony Bouthier avec le XV de France Icon Sport
Publié le

Vingt-cinq des vingt-huit joueurs retenus pour le dernier match en Ecosse sont présents dans le groupe convoqué pour cette tournée d'automne. Pour compléter, le staff a misé sur la jeunesse et les valeurs montantes.

Sept mois après le dernier match des Bleus en Écosse, Fabien Galthié a misé sur la stabilité en vue de la tournée de novembre. Sur les vingt-huit joueurs retenus pour le déplacement à Murrayfield, début mars, seuls trois éléments manquent à l'appel dans les trente-et-un appelés : Jefferson Poirot, néo-retraité, Damian Penaud, blessé à une cheville, et Gabriel Ngandebe, écarté pour raisons sportives.

L'ossature du groupe France a donc été conservée par le sélectionneur. Autour de ces cadres, quelques petits nouveaux complètent l'effectif. La forme du moment a été récompensée. Le Rochelais Arthur Retière, meilleur marqueur du Top 14 la saison passée, en verve depuis la reprise, devrait enfin connaître sa grande première internationale. Seulement trois ailiers ont en effet été retenus.

Macalou joue de malchance

Les Racingmen, futurs finalistes de la Champions Cup, ont aussi été plébiscités : le pilier droit Georges-Henri Colombe et le centre Olivier Klemenczak, deux valeurs montantes des Ciel et Blanc, effectuent leur première apparition. Le deuxième a recueilli les faveurs de l'encadrement au détriment du Toulousain Lucas Tauzin et du Lyonnais Pierre-Louis Barassi. La forme du moment n'aura en revanche pas permis à Sekou Macalou de rebattre les cartes. Touché aux adducteurs, le troisième ligne parisien joue de malchance. Derrière le trio Ollivon-Cros-Alldritt, Fabien Galthié continue donc de miser sur les Woki, Tolofua et Crétin.

Parmi les éléments dont la participation était sujette à confirmation, Mohamed Haouas a de nouveau été retenu. Exclu en Ecosse, épinglé par son club pour avoir enfreint le règlement interne, le pilier droit montpelliérain sera attendu au tournant. Actuellement à l'infirmerie, le demi de mêlée toulonnais Baptiste Serin reste une doublure de premier choix aux yeux des entraîneurs.

Parmi les autres informations notables, le rajeunissement opéré depuis la Coupe du monde se poursuit avec des moyennes de 24 ans et de 13 sélections. Enfin, le Stade toulousain reste le club le plus représenté avec huit éléments retenus.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?