Béziers et sa défense rapprochée

  • Team of Beziers  during the Pro D2 match between Beziers and Angouleme on September 12, 2020 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - --- - Stade de la Mediterranee - Béziers (France)
    Team of Beziers during the Pro D2 match between Beziers and Angouleme on September 12, 2020 in Beziers, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - --- - Stade de la Mediterranee - Béziers (France) Icon Sport - Icon Sport
Publié le

Après avoir décroché leur premier succès de la saison face à Grenoble, les Biterrois vont tester leur solidité défensive à Vannes pour franchir un nouveau palier.

En deux déplacements à Mont-de-Marsan et Biarritz, Béziers a encaissé six essais (quatre et deux). Révélant ainsi une "fragilité" dans le secteur fort de l’an passé ; avant de se reprendre face aux FCG jeudi dernier, avec un premier "clean sheet" à la clé.

Une solidité défensive retrouvée le temps d’une soirée, que les Biterrois veulent confirmer sur le terrain de Vannes ; face à l’une des attaques les plus prolifiques du championnat (10 réalisations, troisième meilleur bilan). David Aucagne livre ses attentes : "C’est pas mal en défense, mais on peut faire encore mieux. Surtout si nous voulons rivaliser avec Vannes, une équipe qui est bien en place offensivement. J’aimerais que les joueurs montent plus fort pour "agresser" un peu plus le porteur, en mettant plus d’intensité sur les plaquages pour récupérer des ballons. L’équipe est en place, mais elle a encore du mal à aller plus loin."

Une base de contre-attaque

Rien d’anormale selon le manager héraultais, dont le XV de départ a beaucoup évolué à l’intersaison : "Nous avons aussi changé un peu de défense cette année et il faut donc le temps que tout se mette en place. Avant par exemple, on travaillait avec un système de couleurs et maintenant c’est plus de la communication spécifique. Les cibles choisies ne sont pas non plus les mêmes… Il y a plein de détails nouveaux qu’il faut appréhender et "digérer" pour les joueurs."

En quête d’automatismes et de continuité, les coéquipiers du capitaine Thibault Bisman connaissent la marche à suivre pour évoluer. David Aucagne : "Il faudra être plus intelligent dans notre redistribution défensive, dans nos décisions et nos attitudes, pour être plus efficace dans nos montées. Si on y arrive, on sera automatiquement plus performant sur les plaquages…" Une clé pour gagner des ballons de récupération et contre-attaquer. Une arme encore trop peu utilisée cette saison : "Cela peut devenir une arme pour nous, car on a plus de vitesse chez les avants et les trois-quarts que l’an dernier." La meilleure attaque, c’est la défense !

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
0,99€ le premier mois
Julien LOUIS
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?